Groupe Consultatif-Le PS descend le PSE : « les capitaux glanés à Paris sont une dette »



Groupe Consultatif-Le PS descend le PSE : « les capitaux glanés à Paris sont une dette »

Le Sénégal a beau avoir une bonne position de convaincre les bailleurs et un niveau de sa dette pas assez important mais une chose est sûre, les capitaux issus du rendez-vous du Groupe consultatif de Paris demeurent une dette. Kadialy Gassama, économiste et non moins membre du comité directeur du Parti Socialiste (PS), allié du président Sall dans la cadre de la mouvance présidentielle, Benno Bokk Yaakaar (BBY).  Le socialiste qui flaire des milliards à Paris après près de 2500 récoltés en Chine, ne manque en effet pas, de préciser qu’il faudra éviter de tomber dans le travers de l’endettement.
 
«Le Sénégal a une bonne position…Le niveau de notre dette n’est pas critique. On peut s’endetter encore. Mais tout en évitant de tomber dans les travers de l’endettement. Il ne faut pas oublier que tous ces capitaux-là, sont une dette à rembourser ». « C’est pourquoi, il faut viser l’efficacité des investissements dans des secteurs porteurs. Surtout, il ne faut pas n’importe quelle croissance mais une croissance qui profitera à la majorité des sénégalais et non à des entreprises étrangères » prévient Kadialy Gassama qui lâche sur les ondes de la Rfm que s’endetter pour que cela ne profite pas aux Sénégalais, serait la pire des choses.


Listant les faiblesses du Plan Sénégal Emergent (PSE) de Paris, le socialiste de lister ces lacunes à corriger à savoir la filière arachidière qui ne marche pas et qu’il faudra restructurer à travers ces capitaux qui vont venir. Et ce, en plus de réformes du secteur énergique où beaucoup de choses restent à faire et le transfert technologiques qui permettra de créer de la Valeur Ajoutée. 


Lundi 24 Février 2014 - 15:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter