Groupe parlementaire-Moustapha Cissé LO : « Même à 20 députés pour barrer la route à Rewmi, nous le ferons »

La guerre déclarée lors du dernier changement du bureau de l’Assemblée nationale à la date du 11 octobre dernier au plus fort entre l’Alliance pour la République (APR) et Rewmi d’Idrissa Seck. Autour de la formation d’un groupe parlementaire à 10 députés actuellement, le parti président est prêt à modifier le règlement intérieur de l’hémicycle pour aller jusqu’à 20 députés. Tout, « pour barrer la route à la formation d’Idrissa Seck » lâche Moustapha Cissé LO.



Groupe parlementaire-Moustapha Cissé LO : « Même à 20 députés pour barrer la route à Rewmi, nous le ferons »
Au niveau de la représentation nationale, il court qu’un député de la majorité parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) a déposé une proposition de loi visant à porter à porter le nombre de représentants du peuple nécessaires pour former un groupe parlementaire de dix (10) à quinze (15).

3ème vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé LO qui dit ne pas être au courant, lâche toutefois que « c’est dans l’ordre du possible. Même si on doit porter le nombre de députés requis pour créer un groupe parlementaire à vingt (20) pour barrer la route à Rewmi. Nous le ferons » crie le responsable apériste qui enfonce le clou.

« Rewmi est un adversaire politique qui veut être là où nous sommes aujourd’hui c’est-à-dire au pouvoir. Nous ferons tout ce qui est possible pour gouverner le pays le plus longtemps possible dans l’intérêt des populations » sur les colonnes du journal « le quotidien » où Moustapha Cissé LO martèle : « Je ferais partie des gens qui défendrons cette proposition de loi ».


Mardi 26 Novembre 2013 - 11:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter