Guédiawaye : les jeunes apéristes se liguent contre Aliou Sall

Le frère du président de la République n’a pas la côte chez ses jeunes camarades de Guédiawaye. En effet, selon Papa Lamine Diongue et ses camarades, leur maire est devenu inaccessible pour les militants, ce qui constitue un handicap pour l’Alliance pour la république (Apr).



Guédiawaye : les jeunes apéristes se liguent contre Aliou Sall
Les jeunes apéristes de Guédiawaye sont très remontés contre leur maire, Aliou Sall. A l’origine de leur mécontentement, l’inaccessibilité du frère de Macky Sall qu’ils accusent de s’être servi d’eux pour accéder à ses fins : «Depuis que nous l’avons élu, nous n’avons plus accès à Aliou Sall. A vrai dire, il est devenu impossible de le voir. Nous ne comprenons pas une telle attitude et pensons qu’il ne cherchait qu’à devenir maire de Guédiawaye», a déclaré Papa Lamine Diongue.  Au-delà de son inaccessibilité, ils jugent l’attitude du Président de l’Association des maires du Sénégal (Ams) déloyale: «Au lieu de tout faire pour solidifier la base et grossir les rangs de notre parti, il est plutôt dans ses propres affaires. D’ailleurs les jeunes que nous sommes, tout comme plusieurs organisations de femmes ne comprennent pas son attitude, et certains menacent même de quitter le parti car, leur situation n’a pas évolué depuis 2012».

 
Mais, ce n’est pas seulement Aliou Sall qui est ciblé par les jeunes de l’Apr. En effet, Lat Diop, le directeur de l’investissement et membre du Secrétariat exécutif national est aussi concerné : «Il gagnerait à nous accorder beaucoup plus de considérations au lieu d’aller à Touba pour s’attaquer à des Mbacké-Mbacké. Il doit comprendre que la base est importante et que l’on ne doit pas jouer à sa dispersion. Malheureusement c’est la cas », a-t-il déclaré. M. Diongue n’a pas manqué d’avertir l’instance dirigeante de son parti sur les risques que constitue le Grand parti d’El Hadj Malick Gackou : «Dire qu’il n’y a pas de militants de l’Apr qui n’ont pas rejoint le Grand parti serait faux. Nous connaissons bel et bien des jeunes et des femmes qui étaient dans notre camp, qui ont tourné vers ce parti à cause du comportement de nos responsables», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Mardi 1 Septembre 2015 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter