Guéguerre au Cusems : les frères syndicalistes soldent leur compte au tribunal

La bataille de la paternité qui oppose Abdoulaye Ndoye et Dame Mbodj fait rage au sein du Cadre Unitaire des enseignants du moyen-secondaire (Cusems). Une bataille qui va connaitre son épilogue car le juge des référés a confirmé la fermeture du compte bancaire du syndicat et a renvoyé les deux parties pour le jugement dans le fond de l’affaire.



Guéguerre au Cusems : les frères syndicalistes soldent leur compte au tribunal
C’est une bataille épique qui oppose aujourd’hui les deux parties qui revendiquent la paternité du Cusems, un syndicat du moyen secondaire. Ne partageant plus les mêmes visions syndicales les deux protagonistes ont décidé de solder leur différend au tribunal. En effet le camp dirigé par Abdoulaye Ndoye a décidé de porter plainte contre Dame Mbodj qui se réclame secrétaire général du Cusems. Et, selon le chargé des revendications  Aliou Ngningue, leur secrétaire général a pris cette décision suite au délibéré du juge des référés qui a confirmé la fermeture du compte bancaire du syndicat « le gouvernement avait décidé de fermer le compte du syndicat suite à la plainte de Dame Mbodj, il y a de cela 7 mois. Et, Jeudi dernier  le juge des référés a confirmé le blocage du compte et  a renvoyé les deux parties à un jugement dans le fond pour vider le contentieux.
 
Et, pour ce faire il faut que l’une des parties dépose une  plainte contre l’autre. « C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de porter plainte contre Dame Mbodj » a précisé M. Ngningue qui dit a qui veut l’attendre que c’est Abdoulaye Ndoye qui est le vrai secrétaire général du Cusems parce qu’il détient le quitus de reconnaissance du ministère de l’Intérieur. Toutefois les partisans de Dame Mbodj ont crié victoire avec la décision de confirmation de blocage  de compte prise par le juge  jusqu'à ce que leur différend soit réglé par le tribunal.        
 

Khadim FALL

Mardi 18 Août 2015 - 15:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter