Guéguerre entre Rewmi et APR: le divorce consommé à Thiès

Entre Rewmi et l’Alliance Pour la République (APR), le courant ne passe vraiment plus. Face aux attaques répétitives d’Idrissa Seck contre Macky Sall, les jeunes apéristes de Thiès réclament la tête des ministres de la formation et l’exclusion de ce parti dans la coalition Benno Bokk Yaakaar.



Guéguerre entre Rewmi et APR: le divorce consommé à Thiès

Revenant sur la déclaration du leader de Rewmi, le coordonnateur des jeunes, Meissa Diouf, exprime fermement leur décision: «nous pensons que la déclaration d’Idrissa Seck est inopportune, elle n’a pas sa raison d’être. C’est la raison pour laquelle nous exigeons du président de la République que les ministres de Rewmi soient démis de leur fonction dans l’attelage gouvernemental ainsi que les directeurs généraux appartement à cette formation. Nous pensons qu’Idrissa Seck est un assoiffé de pouvoir qui n’hésite pas à étaler sur la place publique les réunions de la présidence».

Fort de ce principe, les jeunes apéristes du département de Thiès sont décidés à «ne  plus partager les réunions avec Rewmi». Enfin, prononçant le divorce entre leurs deux formations politiques, le coordonnateur assène: «pour ce qui est des élections locales, nous pouvons partager les listes avec tous les autres partis mais Rewmi, non. Ici, à Thiès, Rewmi est exclu de la coalition Benno Bokk Yaakaar». Déballages en vue.



Samedi 6 Avril 2013 - 14:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter