Guerre à la CREI: L'assesseur Amadou Yaya Dia loin de s'amender

Le président de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) a servi une demande d'explication à son assesseur, Amadou Yaya Dia qui a démissionné en plein procès de Karim Wade et Cie. Ce dernier loin de s'amender, c'est la guerre totale dans la juridiction.



Suite mais pas fin de la démission de l'assesseur Amadou Yaya Dia de la CREI. Le président Henry Grégoire Diop lui a servi une demande d'explication. Ce dernier avait claqué la porte du tribunal en pleine audience, plus précisément l'interrogatoire d'un témoin. Mais loin de se dédouaner, Amadou Yaya Dia a répondu à cette demande en justifiant son acte par le comportement d'Henry Grégoire Diop qui a refusé qu'il pose une question à un témoin. 


Quelle sera la suite de l'affaire ? Ce qui demeure sûr, c'est que juste qu'à hier le conseil de discipline n'a pas été saisi, sert "Libération". Pour rappel, l'incident s'est produit lors de l'audition d'Eli Manel Diop, ancien Directeur général de AHS. Le président s'était opposé à ce que l'assesseur pose une question au témoin. Amadou Yaya Dia avait annoncé sa démission, demandé à ce que l'incident soit noté dans le plumitif avant de claquer la porte de la salle 4. 


Vendredi 13 Février 2015 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter