Guerre entre socialistes : Ziguinchor se jette dans la bataille

En réponse aux partisans de Khalifa Sall qui ont réclamé la démission de Ousmane Tanor Dieng, l’Union régionale du Parti socialiste (Ps) de Ziguinchor, et la coordination communal ont fait face à la presse ce mercredi pour dénoncer «les frasques», des souteneurs du maire de Dakar.



Guerre entre socialistes : Ziguinchor se jette dans la bataille
 «L’heure de vérité a sonné dans notre parti. Cette sortie à la fois maladroite et malencontreuse des amis de Khalifa Sall, est teintée de mensonges, de contrevérités. Ces proches de Khalifa Sall doivent savoir que leur mentor a toujours reconnu Ousmane Tanor Dieng qui a été bien élu comme Secrétaire général national du Parti socialiste», a déclaré Boubacar Badji, premier adjoint de l’Union régionale Ps de Ziguinchor.

Se prononçant sur le cas Aminata Diallo et les députés Ps qui contestent leur compagnonnage avec Benno bokk yaakaar, M. Badji martèle : «Ils doivent tous démissionner de l’Hémicycle s’ils ont le courage de leurs idées. Des virements gonflent aujourd’hui les comptes personnels de toutes ces personnes que nous considérons comme la garde rapprochée de Khalifa Sall. La coalition BBY ne doit plus être un bouclier pour eux».

Ousmane Bitèye Diouf, le Secrétaire général de la coordination communale de Ziguinchor est sur la même longueur d’onde. D’ailleurs, rappelle-t-il «pour être à cette station, de Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng s’est inscrit dans un processus bien défini des renouvellements des instances de base du parti qui lui ont garanti une légitimité légendaire et une légalité sans faille». 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 18 Janvier 2017 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter