Guinée: Alpha Condé accueilli par une manifestation de jeunes au Fouta Djalon

Le chef de l'état, en déplacement ce mardi 20 août à Labé dans le Fouta Djalon, sur les terres de l'opposant Celou Dallein Diallo, a été accueilli par des dizaines de jeunes en colère. La semaine dernière, c'est dans la ville de Kankan qu'il avait été conspué par des jeunes qui réclamaient de meilleures conditions de vie. Depuis le préfet de cette ville a été limogé.



Alpha Condé, en juillet 2012 à Paris. AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
Alpha Condé, en juillet 2012 à Paris. AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

En arrivant sur la pointe des pieds au Fouta Djalon, fief de l’opposition UFDG de Celou Dallein Diallo, Alpha Condé ne pouvait espérer avoir un accueil populaire, comme lui-même le dit : « Je suis venu me confier au Fouta, je suis venu vous dire que je ne suis pas un président sectaire, comme des gens veulent le faire croire. Je ne veux pas que cette étiquette me colle à la peau. »

« Je suis le président de tous les Guinéens », a-t-il dit aux sages et chefs religieux de la région. A ceux qui le soupçonnent de népotisme ou d’ethnocentrisme dans les nominations aux postes administratifs ou politiques, le président guinéen a déclaré, à Labé : « Je ne me base pas sur l’ethnie pour nommer aux différents postes de responsabilité. Je me base sur la compétence des cadres. »

Lacrymogènes contre jets de pierres

Cette visite, la première d’Alpha Condé dans la région allait être sobre et agréable, n’eût été la manifestation hostile qui l’a reçu sur le chemin de la résidence du patriarche Elhadj Abdourahmane Bah à qui il a rendu visite. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui leur jetaient des pierres.

Accompagné de son ministre des Travaux publics et des transports, Ousmane Bah, Alpha Condé a fait une courte escale à Pita et Dalaba, avant l’étape ultime de Mamou.


Source : Rfi.fr
 


Dépéche

Mardi 20 Août 2013 - 23:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter