Guinée : Alpha Condé mate une mutinerie à la prison de Conakry

Alpha Condé et son gouvernement viennent de neutraliser un des prisonniers qui se sont transformés en mutins en vue de s’évader de la prison civile de Conakry. Le gouvernement guinéen assure avoir repris le contrôle de la situation, nous apprend Jeune Afrique.



Guinée : Alpha Condé mate une mutinerie à la prison de Conakry

Le gouvernement d’Alpha Condé a rendu public ce lundi 9 novembre un communiqué relatif à la mutinerie survenue à la prison civile de Conakry. Ce communiqué révèle l’origine de ce soulèvement en évoquant une « tentative d’évasion de certains détenus ».

Les autorités guinéennes ont déclaré ce qui suit : « C’est aux alentours de 09h30 (locales et GMT) que des mouvements et des coups de feu ont été enregistrés, provoquant une réaction prompte et vigoureuse des services de sécurité. L’événement a fait quelques blessés légers mais la situation est actuellement sous contrôle. »

Ibrahima Béavogui, porte-parole du ministère de la Justice, a confié à l'AFPque : « Il y a eu un mouvement de mécontentement au niveau de la population carcérale ici à Conakry et ce mouvement a été suivi d’une tentative d’évasion, parce que certains prisonniers ont voulu profiter de ce mouvement de mécontentement pour prendre le large. »

Le représentant du gouvernement d’Alpha Condé reste toutefois dans l’impossibilité de donner le bilan exact de cette mutinerie de la population carcérale : « Il y a eu beaucoup de dégâts matériels au niveau de la prison, beaucoup de prisonniers ont tenté de s’enfuir, certains ont réussi, d’autres non. Le nombre de blessés dans les deux camps est inconnu. »Une enquête a été ouverte pour élucider les causes de cette mutinerie.
source:afrique-sur7.fr

 


Dior Niang

Mardi 10 Novembre 2015 - 11:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter