Guinée-Bissau: José Mário Vaz, candidat du PAIGC à la présidentielle

L'ex-ministre des Finances José Mário Vaz a été désigné ce dimanche 2 mars candidat du PAIGC, ex-parti au pouvoir, pour l'élection présidentielle du 13 avril prochain. Un choix qui intervient après deux jours de primaires du parti qui mettaient en compétition dix candidats.



Le portrait d'Amicar Cabral, fondateur du parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC).
Le portrait d'Amicar Cabral, fondateur du parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC).

C'est à l'issue du deuxième tour des primaires que l'ex-ministre et ancien maire de la capitale José Mário Vaz a été choisi pour porter les couleurs du parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), l'ancien parti au pouvoir, à la présidentielle prévue le 13 avril prochain.

En compétition il y avait dix prétendants, dont l'actuel ministre de la Pêche, Mario Lopes Rosa, les anciens Premiers ministres Carlos Gomes Junior et Aristides Gomes, ainsi que le diplomate Mário Cabral.

Le vote final a départagé José Mário Vaz et Mário Lopes Rosa.

Sur 319 votants, José Mário Vaz a recueilli 208 voix, Mario Lopes Rosa 109 voix. L'ancien Premier ministre Carlos Gomes Júnior, en exil au Cap-Vert, a été éliminé de la course. Les autorités de transition ont déclaré n'être pas en mesure de garantir sa sécurité.

« Nous allons éviter les intrigues, les querelles inutiles et la rancune. Nous devons nous embrasser pour faire avancer ce grand pays, le pays d'Amilcar Cabral. Ce pays pour lequel beaucoup de nos camarades ont donné leur vie. Cela fait quarante ans que nous n'avons pas été en mesure de donner une bonne direction à ce pays », a déclaré à la presse José Mário Vaz.

Quinze candidats à la présidentielle ont déjà déposé leur dossier à la Cour suprême. Le délai de dépôt de candidature est fixé au 5 mars. Passé ce délai, la Cour suprême dispose de huit jours pour analyser et rendre publique la liste des candidats à la magistrature suprême.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 3 Mars 2014 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter