Guinée-Bissau: le général Biague Nantam prend la tête de l’armée

Le président bissau-guinéen a nommé, mercredi 17 septembre, un nouveau chef de l'armée après le limogeage du général Antonio Indjai, meneur du coup d'Etat d'avril 2012 et recherché par les Etats-Unis pour trafic de drogue. Il s'agit du général Biague Nantam. Agé d'une soixantaine d'années, vétéran de la guerre d'indépendance, il était jusqu'ici en service à la présidence de la République.



L'armée de Guinée-Bissau a un nouveau chef : le général Biague Nantam. AFP PHOTO / SEYLLOU
L'armée de Guinée-Bissau a un nouveau chef : le général Biague Nantam. AFP PHOTO / SEYLLOU

Le général Biague Nantam a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions de chef des armées. Pour le Premier ministre, Domingos Simões Pereira, le changement à la tête de l’armée est d’abord un acte de souveraineté.

Le choix du général Biague Nantam n’a pas été facile selon l’entourage du président José Mário Vaz, les militaires ayant toujours joué un rôle important dans l’appareil de l’Etat.  Le président José Mário Vaz a d’ailleurs préconisé une restructuration des forces de défense et de sécurité, et souhaite être compris et soutenu par la communauté internationale : « Nous pensons avoir fait un pas important et attendons d’être compris dans cette phase cruciale pour une mise en place d’un plan de réforme au niveau des forces armées ».

Nouveau chef des armées sensiblement ému, Nantam a dit quelques mots après sa nomination pour fixer ses priorités : « Il nous faut respecter la Constitution de la République. Il nous faut aussi obéir au pouvoir politique démocratique. Ce sont nos priorités. »

Pour une question de compatibilité entre le grade et la fonction, le nouveau chef des armées a été élevé au grade de lieutenant général.


Rfi.fr

Jeudi 18 Septembre 2014 - 14:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter