Guinée: Claude Kory Kondiano, nouveau président du Parlement

Claude Kory Kondiano, député et candidat du RPG – Rassemblement du peuple de Guinée, le parti présidentiel – a été élu, ce lundi 13 janvier, président de l’Assemblée nationale de Guinée, issue des élections législatives du 28 septembre, remportées par le parti du président Alpha Condé et ses alliés. Le nouveau président du Parlement guinéen a obtenu 64 voix sur les 113 votants et un bulletin nul.



La transition entamée à la mort du président Lansana Conté fin 2008 est bel et terminée. Le dernier organe transitoire de cette période, le CNT, le Conseil national de transition, a rendu les clés du Palais du peuple aux 113 députés élus le 28 septembre dernier. A peine maîtres des lieux, ceux-ci ont élu à leur tête Claude Kory Kondiano, membre du RPG, le parti majoritaire au sein de l'Assemblée.

 
Claude Kory Kondiano a été élu par 64 voix sur les 113 votants, contre 48 pour son adversaire de l’opposition. L’élection a également enregistré un bulletin nul. Il a été installé dans ses nouvelles fonctions de président du Parlement guinéen par le doyen d’âge des nouveaux députés, Jean-Marie Doré. L’élection du nouveau bureau qui devait suivre son installation a été remise à mercredi prochain.

 
Un ancien banquier
L’heureux élu est un ancien étudiant du Centre national des arts et métiers, à Paris. Banquier de formation et longtemps dans les rouages de la Banque centrale de Guinée où il a été directeur des études sous le régime du président Lansana Conté, Claude Kory Kondiano fut secrétaire d’Etat au Commerce puis directeur des Services administratifs de la Banque centrale.

 
Au début des années 90, il participa à la création de l’Union pour le progrès de la Guinée, de l’ancien Premier ministre Jean-Marie Doré, avant de claquer la porte de son parti pour le RPG d’Alpha Condé. Secrétaire à l’Economie et aux Finances du RPG, puis membre du Bureau politique de ce parti, il participa activement à la formation des cadres du parti.

 
Originaire de Guinée forestière
Il faut par ailleurs signaler que Claude Kory Kondiano est issu de la Guinée forestière, plus précisément de la région de Kissidougou. Une origine régionale qui confirme que le président Alpha Condé, issu de la Haute-Guinée, entend respecter la promesse faite durant la campagne : répartir les postes en fonction d'un équilibre entre les quatre régions naturelles du pays.

 
Selon l'entourage du président, le prochain Premier ministre devrait ainsi être issu de la Basse-Côte. Les ressortissants de la Moyenne-Guinée, essentiellement le Fouta, devraient quant à eux occuper plusieurs fauteuils ministériels d'importance. Une architecture qui devrait se confirmer dans les prochaines semaines, voire les prochains jours, le président Alpha Condé étant actuellement en train de peaufiner son remaniement ministériel.

rfi.fr

Mardi 14 Janvier 2014 - 13:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter