Guinée: arrestation du député d'opposition Ousmane Gaoual Diallo

En Guinée, Ousmane Gaoual Diallo, le député de l'opposition Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, a été arrêté et écroué à la prison de Conakry. Depuis dix jours, il était recherché par les forces de sécurité pour coups et blessures volontaires sur un opérateur économique guinéen chargé d'importer des véhicules pour les parlementaires ; le député n'ayant, semble-t-il, pas reçu le sien. Une altercation a alors éclaté entre lui et cet opérateur qui a été légèrement blessé.



Opposant très engagé et critique vis-à-vis du régime d’Alpha Condé, Ousmane Gaoual Diallo a été arrêté et mis sous mandat de dépôt. Il a passé sa première nuit à la prison civile de Conakry pour « coups, blessures volontaires et injures publiques », selon l’accusation.

Mais avant d’en arriver là, le député de l’UFDG, le principal parti d’opposition, a été convoqué la semaine dernière, au lendemain de son altercation avec un opérateur économique guinéen, Mamadou Diouldé Diallo, dit Tané, qu’il aurait blessé au bras et sous le visage à l’aide d’un verre. Une plainte aurait alors été portée par Mamadou Diouldé Diallo qui dans un entretien téléphonique avec RFI a nié avoir porté cette plainte contre le député.

C’est ainsi que la gendarmerie a adressé une convocation au député qui n’a pas daigné répondre. Dès lors, une action a été déclenchée par les forces dé sécurité après la réquisition aux fins de comparution forcée écrite par le procureur du tribunal de Mafanco, en banlieue de Conakry, contre l’opposant. C’est ainsi que son domicile a été perquisitionné, lui, préférant rentrer dans la clandestinité jusqu’à ce lundi 10 août lorsqu’il a décidé de se présenter de lui-même aux autorités. Entendu sur PV, il a été arrêté et écroué à la prison civile.


Rfi

Mardi 11 Août 2015 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter