Guinée : deux leaders exclus du RPG

Il est reproché à Ousmane Kaba et Alhousséiny Makanéra Kaké d'avoir exprimé publiquement leur désaccord avec le président Alpha Condé, selon des sources politiques.



Les anciens ministres Ousmane Kaba et Alhousséiny Makanéra Kaké, tous deux membres du parti de Alpha Condé, ont eu la notification de leur exclusion du RPG lors de l'assemblée générale hebdomadaire du parti.
Ils sont exclus pour "faute lourde", a indiqué à l'Agence France-Presse un responsable du RPG, sans autre précision.
En plus des exclusions de ces deux poids lourds du parti, le président de la commission des Finances à l’Assemblée nationale a convoqué à Conakry le député de Siguiri (nord-est), Sékouba Savané.
Il est demandé à M. Savané, également membre du RPG, des explications sur son partenariat avec le Parti pour le travail et la solidarité (PTS), la formation politique dirigée par le député Mamady Diawara, son allié depuis 2010. Le député de Siguiri a reçu l’injonction de rompre avec le PTS.
"Je ne travaille pas pour une ethnie"
Ces trois personnes avaient tenu des propos jugés désobligeants dans un discours prononcé au siège de leur parti.
Le président Alpha Condé avait accusé "les cadres malinkés" d'être "les plus malhonnêtes de ce pays".
"Aujourd'hui, vous dites Malinké, Malinké. Moi, je ne suis pas venu travailler pour une ethnie", avait dit M. Condé.
"Ce sont eux qui partaient voir le général Lansana Conté pour être nommés, afin de combattre le RPG", avait-il ajouté.
C'est en réponse à ce réquisitoire que Ousmane Kaba, Alhousséiny Makanéra Kaké et Sékouba Savané ont, dans une lettre ouverte, accusé le président de la Guinée d'"ingratitude envers sa communauté".


 

BBC Afrique

Dimanche 12 Juin 2016 - 05:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter