Guinée: il y a des progrès selon l'ONU

Après plusieurs consultations avec les acteurs impliqués dans le processus électoral, le Représentant spécial de l'ONU en Afrique de l'ouest Mohamed Ibn Chambas a estimé que le processus est en bonne voie et que les accords politiques sont en train d'être appliqués.



L'opposition n'est pas de cet avis, elle estime qu'il n'y a pas d'avancée et qu'à ce rythme les dernières cartes d'électeurs ne seront distribuées qu'après le scrutin présidentiel du 11 octobre.

Le parti au pouvoir lui estime plutôt que l'opposition n'est pas prête pour l'élection présidentielle et passe par tous les moyens pour causer un retard dans le processus électoral.

L'émissaire onusien était à Conakry, la capitale, pour s'assurer de l'évolution de la mise en œuvre des accords politiques du 20 août dernier.

En arrivant à Conakry, l'envoyé spécial de Ban Ki- moon avait pour mission de débloquer la crise issue de la non-application des accords politiques du 20 août dernier.

Il s'agit notamment de la révision du fichier électoral, et de la nomination des délégations spéciales, devant jouer le rôle de mairie dans 128 localités.

La présidentielle guinéenne est prévue le 11 octobre, 8 candidats sont en lice.

L'opposition déclare qu'elle pourrait ne pas reconnaître les résultats, si les accords signés ne sont pas appliqués avant le vote.

Le Représentant spécial de l'ONU en Afrique de l'ouest a quitté Conakry à l'issue de deux jours de travail.


Bbc Afrique

Mardi 15 Septembre 2015 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter