Guinée: le virus Ebola détecté à Conakry

Le virus Ebola qui touchait jusqu'à présent le sud de la Guinée est apparu pour la première fois à Conakry, la capitale. Jeudi 27 mars, quatre cas ont été pour l’instant confirmés.



Comment le virus est-il arrivé dans la capitale guinéenne, jusqu’ici épargnée par l’épidémie qui touche d’autres régions ? « Un commerçant résidant au centre du pays, dans la préfecture de Dabola est tombé malade et a été transféré le 17 mars dans une clinique à Conakry, il est décédé le 18 mars », explique le docteur Sakoba Keita, directeur de la prévention au ministère de la Santé.

Sa famille aurait alors transféré sa dépouille dans son village pour son enterrement et à retour à Conakry. « Les parents qui l’ont accompagné dans ce village ont présenté des signes de fièvre, diarrhée et vomissements. Ils se sont présentés au service des maladies infectieuses, ils ont été prélevés. Et ces échantillons ont été confirmés par l’Institut Pasteur de Dakar », précise le docteur Keita.

Il ajoute que la contamination est pour l’instant limitée : « A la suite de cette déclaration, une mission d’investigation a circonscrit la famille en question et les investigations se poursuivent pour détecter tous les contacts, tous ceux qui ont participé à cet enterrement ».


Rfi.fr

Vendredi 28 Mars 2014 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter