Guinée: les résultats du premier tour de la présidentielle contestés

A la suite de l'élection présidentielle du 11 octobre dernier en Guinée, des recours ont été formulés et déposés à la cour constitutionnelle par certains partis politiques à l'exception de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) principale force politique de l'opposition.



A la date butoir du 25 octobre, délai de rigueur pour le dépôt des recours pour contester les résultats du premier tour du scrutin présidentiel du 11 octobre dernier, seulement trois partis sur huit se sont manifestés.

Cheick Fantamady Condé, le secrétaire général de la Cour constitutionnelle guinéenne, a décliné leur identité : « Il s’agit, dans l’ordre, de Monsieur Faya Millimouno du Bloc Libéral, Monsieur Papa Koly Kourouma du parti GRUP [Générations pour la réconciliation, l'union et la prospérité, ndlr] et Monsieur Lansana Kouyaté [à la tête du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN), ndlr] ».

Les recours formulés par ces trois partis ont été envoyés aux huit candidats, pour lecture, examen et réaction, si besoin.

« La Cour se réunira ensuite pour statuer sur les différents recours, avant de se prononcer sur leur contenu. Cela pourrait, si nous prenons les délais prévus par la loi, s’étendre sur toute la semaine qui vient de s’ouvrir », poursuit Cheick Fantamady Condé.

Si toutes les étapes sont réalisées comme prévu, les résultats définitifs seront prononcés au cours d’une audience publique le lundi 2 novembre.


Dior Niang

Mardi 27 Octobre 2015 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter