HCCT - Défaite de Bennoo à Dakar: Macky risque de faire feu avec son flingue

Le président de l'Alliance pour la République (APR), Macky Sall est très remonté contre ses poulains qui ont perdu. Il a proféré des menaces contre les responsables APR de Dakar et d'autres qui ont été défaits dans leur localité lors des élections pour le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT). Ainsi cette deuxième défaite de la coalition de Benno bokk yaakaar à Dakar pourrait coûter chère à certains. Au lieu du sabre, cette fois-ci Macky Sall risque de faire feu avec le pistolet qu'il avait brandi au Pakistan et qui fait vague actuellement au Sénégal.



Il semble bien que le chef de l’Etat ne va pas attendre longtemps pour utiliser l’arme qu’il avait brandi au Pakistan. Et les premiers à en faire les frais, seront sans doute ses partisans de l’Alliance pour la république (Apr). En effet, de l’avis de nos confrères de l’As, ces derniers ont reçu l’avertissement hier, lors du Conseil des ministres au Palais de la République.

«Même si la coalition mérite des félicitations pour l’effort qui a été fait, au fond, c’est vain », a d’emblée déclaré le chef de la République, Macky Sall aux ministres, avant de leur faire savoir «qu’en politique, il faut travailler à gagner ».

Se tournant vers les membres de son parti à Dakar, le président de l’Apr leur jette à la figure : «La victoire était hors de votre portée à cause de votre désunion. Et cela a persisté malgré que je vous aie appelé à vous unir. Seulement, vous en avez été incapables. Donc pour Dakar, vous pouvez être sûrs que je vais prendre les choses en mains et tout réorganiser à ma manières».

De là, à penser que le sabre qui sort après chaque élection, ne va pas tarder à ressortir de son fourreau pour couper des têtes.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 9 Septembre 2016 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter