PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



HOMMAGE AU Pr. CHEIKH ANTA DIOP

PHARAON



HOMMAGE AU Pr. CHEIKH ANTA DIOP
Qu’Armstrong s’arrache de son berceau doré
Et sème dans le silence orphelin du laboratoire-Temple
La voix enchanteresse de sa trompette légendaire.
Que l’Egypte antique,
Reine dépositaire des civilisations enfouies, éternelles
Se souvienne : il était une fois … une fois … CHEIKH ANTA DIOP

Chantez fanfares, Chantez chorales d’Afrique !

Que chaque voix s’élève, plus que celles des nègres du Nord
Caressant la blancheur du coton à peine souriant.

Enfants de chœurs,
Répandez dans la mélodie la plus agréable
L’hymne de CEYTU.
CEYTU-TERRE-D’AFRIQUE
CEYTU-TERRE-DU BAOL

Là, couchée entre les baobabs centenaires

Pour l’éternité.
CEYTU, en toi serpentent les flots argentés
Jaillis des roches endurcies,
Hélas, témoins de l’Histoire travestie.

CEYTU-TERRE-D’AFRIQUE,
En toi, résonne la Haute Antiquité
Ici, gît CHEIKH ANTA DIOP,
Le PHARAON qui a conquis l’univers jadis étouffé, travesti.
Professeur, votre message florissant alimentera longtemps
Les champs de la Pensée et du Savoir.
Doux repos PHARAON, PHA … RA …ON.

Gallo Thiam, Bibliothèque Universitaire-UCAD




Jeudi 4 Février 2016 - 12:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter