Habib Beye Ancien international Sénégalais : « je n’ai pas la prétention de donner des leçons à un entraineur »



Habib Beye Ancien international Sénégalais : « je n’ai pas la prétention de donner des leçons à un entraineur »
L'ancien international sénégalais se voit bien dans son nouveau rôle de consultant. Pour la Can 2015, il fait partie de l'équipe de Canal + qui rassemble des journalistes et consultants qui ont une certaine expertise dans le football africain pour une meilleure couverture de l'événement.

A cette occasion, il s'est prononcé sur son rôle et les chances du Sénégal dans cette Can. « Dans mon rôle de consultant, je n'ai pas la prétention de donner des leçons à un entraineur, avant on me critiquait en tant que joueur et  j'ai le privilège de critiquer, mais en toute objectivité » a-t-il déclaré.

Selon lui, en dehors du terrain, on voit des choses qu'on ne parvient pas à voir dans le terrain. « Quand j'étais joueur certaine consultances m'ont déplu, mais aujourd'hui, je me rends compte de l'importance » soutient-il. Concernant les chances du Sénégal dans cette compétition le footballeur estime qu'il est très important que le Sénégal Gagne son premier match contre le Ghana cela permet à l'équipe d'aborder le match avec l'Afrique du Sud avec beaucoup de sérénité et de confiance.

« On sait à quel point c'est important de gagner le premier match d'une compétition » a-t-il soutenu, Habib Beye a déclaré par ailleurs que l'équipe du Sénégal ne doit pas se mettre dans la posture d'une équipe faible. Il soutient ainsi « on va jouer contre le Ghana qui est une grande équipe d'Afrique qui a déjà gagné cette compétition à plusieurs reprises, il faut que le Sénégal aille jouer avec beaucoup de confiance ne pas se considérer comme l'équipe faible et essayer de gagner ce match ». Et d'ajouter « Cette équipe du Sénégal m'as convaincu et pour la Can, il est important de prendre ses responsabilités, d'afficher son envie et sa détermination ». Pour lui, le Sénégal à toutes les qualités pour bien figurer dans la compétition. Toutefois, l'ancien international de la génération de 2002 prévient en connaissance de cause.

« La Can ne se gagne pas seulement avec le talent, nous avons des joueurs talentueux certes, mais, il faut un petit plus pour pouvoir remporter la coupe, je constate qu'Alain Giresse a eu une osmose entre les joueurs et c'est une bonne chose, c'est plus important que le talent » a-t-il laissé entendre. Avant de poursuivre, « c'était la même chose avec Bruno Metsu en 2002. Il faut que les joueurs restent souder et aient un objectif commun.

Habib Beye a souligné en outre que, le Sénégal est dans un groupe difficile (poule C) mais, pour lui, c'est une chance d'en faire partie, car « on peut faire des miracles avec cette équipe qui regroupe des joueurs de qualités à l'image de Sadio Mané ». Et de poursuivre « je soutiens Alain Giresse dans son choix concernant ce joueur ».

Pour le cas de Demba Ba Habib Beye dira « je suis désolé pour lui, si j'étais sélectionneur, j'aurais du mal à me passer d'un tel joueur de grande qualité, mais si Giresse à fait ce choix, il pense que c'est la bonne et je le soutiens, car je soutiens les lions ». Habib Beye a soutenu par ailleurs que les matchs de préparations n'ont pas réellement d'importance.

Selon lui, le plus important, c'est que le Sénégal arrive fin prêt le jour de la compétition sans blessés et que certains déjà blessés soit de retour. « Il s'agit pour l'entraineur de voir les failles de son équipe avant les compétitions, on peut gagner tous les matchs de préparations et s'incliner lors des compétitions donc l'essentiel, c'est que les joueurs soient prêts physiquement le jour J ».
Souvenir de 2002.

« On a toujours de très bons souvenirs de la Can 2002, les souvenirs sont aggravés dans ma mémoire, on représentait le Sénégal mais aussi l'Afrique, on aurait pu soulever la coupe » s'est remémorer l'ancien international Sénégalais. A cet effet, il estime qu'il y a de grands joueurs au Ghana et en Cote d'ivoire certes mais, il indique que y 'en a aussi au Sénégal.

« Ces joueurs sont capables de faire de bonnes choses, les matchs de qualifications à la coupe du monde en sont une preuve, le Sénégal était autant méritant que la cote d'ivoire, les chances du Sénégal pour moi sont les mêmes que n'importe qu'elle équipe » dixit Habib Beye.

Non sans préciser qu'il faut compter sur toute l'équipe. Et de rappeler « en coupe du monde en 2002 contre le japon j'avais démarré sur le banc et pourtant g fait une belle prestation, j'ai joué trois match alors que je ne pensais pas tenir une minute, une compétition se gagne avec tous les 23 joueurs ».
 


Mardi 13 Janvier 2015 - 23:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter