Habib Sy, responsable du PDS se dit Candidat pour la succession de Wade

Le dernier directeur de Cabinet du Président Abdoulaye Wade donne son sentiment sur la traque des biens mal acquis, s’explique sur les raisons de son absence aux réunions du Parti Démocratique Sénégalais et parle d’Oumar Sarr en des termes élogieux. Pour les élections locales de 2014, il ne compte pas se présenter.



Habib Sy, responsable du PDS se dit Candidat pour la succession de Wade
Depuis la perte du pouvoir du PDS, le dernier directeur de Cabinet du Président Abdoulaye Wade a disparu du terrain politique. Expliquant les raisons de ses absences répétées aux réunions, Habib Sy dans les colonnes du journal  « L’Observateur », dit : « C’est que je suis plus aussi régulier qu’auparavant dans les réunions et autres activités du PDS, mais j’y vais de temps en temps. Parce que je suis toujours membre du PDS et du comité directeur. Mais vous savez que le PDS amputé de Me Wade n’est plus le PDS. C’est ce qui explique certainement pour moi et pour les autres, ce que vous avez appelé les absences répétées… ». Interpelé sur les pouvoirs d’Omar Sarr, il a souligné que ce dernier est un ami, un frère pour lui : « Il fait son travail normalement comme il le peut selon les circonstances. C’est le PDS en tant que tel qui est le problème du fait qu’il a vécu depuis son existence adossé sur la personne de Me Wade, sur son charisme… ». Pour Habib Sy quand un parti de cette nature perd le pouvoir et que ce dirigeant charismatique prenne du recule, inévitablement se pose un problème structurel. Donc ce n’est pas la personne d’Omar Sarr, mais c’est le PDS, tel qu’il est formaté.  

Se prononçant sur la traque des biens mal acquis, Habib Sy a signifié que ce n’est pas le PDS qui a engagé une bataille contre le président Macky Sall. Au contraire c’est le Président Macky et son pouvoir qui ont engagé une bataille contre le PDS.  


Mercredi 14 Août 2013 - 18:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter