Haïti: manifestation antidominicaine à Port-au-Prince

Port-au-Prince a été le théâtre d'une nouvelle manifestation hier, vendredi 6 décembre. Les slogans contre le président Michel Martelly ont encore résonné, mais la colère a surtout été dirigée contre la République dominicaine voisine qui, par une décision de justice, menace de rendre apatrides plus de 200 000 de ses propres citoyens ayant des origines haïtiennes. Cette mesure a par ailleurs déjà été dénoncée par diverses organisations internationales dont les Nations unies dernièrement.



Les manifestants accusent la République dominicaine d'être un pays raciste, vendredi 6 décembre à Port-au-Prince. REUTERS/Marie Arago
Les manifestants accusent la République dominicaine d'être un pays raciste, vendredi 6 décembre à Port-au-Prince. REUTERS/Marie Arago

En tête de cortège, les slogans et pancartes antidominicains ont donné le ton. Les manifestants haïtiens accusent la république voisine d'être un pays raciste.
 

Maxelo Vilmin, un manifestant, dénonce l'illégalité de la décision de justice dominicaine : « Ils disent que quelqu'un, né après 1929, d'un parent étranger, n'est pas Dominicain. Or on sait qu'ils sont des bons Dominicains. Au niveau international, on sait qu'à partir du moment où une personne est née dans le pays, elle peut prendre la nationalité qu'elle veut. On n'est donc pas d'accord et on manifeste pour donner une réponse aux Dominicains ».


 

Comme l'explique un autre manifestant, Assad Volcy, cette mobilisation est une preuve du soutien envers les Haïtiens victimes de discriminations de l'autre côté de la frontière : « Pauvres comme riches, il faut nous rassembler ».

C'est en scandant ces chants patriotiques qui appellent à l'union nationale que le cortège s'est achevé : les policiers haïtiens ont empêché tout manifestant d'approcher le consulat ou l'ambassade dominicaine.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Samedi 7 Décembre 2013 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter