Halifa Sallah opposant gambien : « Yaya Jammeh n’a fait qu’aggraver la pauvreté »

Lors de son séjour à Dakar la semaine dernière, le secrétaire général du Parti Populaire pour l’Indépendance, la Démocratie et le Socialisme (PDOIS) est revenu largement sur la situation actuelle de son pays.



Halifa Sallah opposant gambien : « Yaya Jammeh n’a fait qu’aggraver la pauvreté »
Halifa Sallah fustige l’attitude du président Yaya Jammeh face à l’application de la peine de mort. A cet effet, il avance « j’ai dit très clairement que l’article 18 de la Constitution ne permet pas au président d’exécuter la peine de mort ». Pour rappel, Yaya Jammeh a fait exécuter 9 condamnés à mort le 23 aout dernier.
Toutefois Sallah affirme que « Yaya Jammeh ne bénéficie pas du soutient populaire ».

Il n’a pas manqué de dresser un bilan de 17 ans de gouvernance du président gambien. Un bilan qui selon lui, n’a fait qu’aggraver la pauvreté dans son pays. Halifa estime que « la fiscalité est la raison fondamentale de l’appauvrissement de la population et de l’effondrement des petites entreprises ». D’ailleurs, l’opposant ajoute, selon nos confrères du journal l’ « Enquête », « le gouvernement dépend entièrement de la fiscalité pour gagner la partie significative de budget (…) même les gens qui gagnent 650 dalasis par mois, c’est moins de 1 dollar par jour, sont censés payer la taxe ».


Al hassane Bâ (stagiaire)


Lundi 15 Octobre 2012 - 14:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter