Hatem Ben Arfa confirme son retour en grâce et met Nice à ses pieds

L'OGC Nice s'est offert une promenade de santé face aux Girondins de Bordeaux ce mercredi soir (6-1). Encore une fois, Hatem Ben Arfa s'est mis en évidence.



Le 17 mai 1980. Il y a près de 35 ans, raconte Nice-Matin , que l’OGC Nice n’avait pas marqué six buts sur sa pelouse. C’était contre Strasbourg (6-1). Cette longue attente est désormais oubliée puisque le Gym s’est imposé (6-1, 7e journée de L1) ce mercredi soir, à l’Allianz Riviera, face aux Girondins de Bordeaux, réduits à dix après l’exclusion d’Enzo Crivelli (50e). Une démonstration qui fait évidemment le bonheur de Claude Puel. « C’est une bonne soirée évidemment. (...) Nous avons livré un vrai bon match. (...) Nous avons le potentiel pour faire des choses, pour être ambitieux, mais cela demande confirmation. Dans mon groupe, il y a beaucoup de gamins. Mon rôle est de les prévenir que tout va très vite dans un sens comme dans un autre », a-t-il indiqué en conférence de presse d’après-match.

Le technicien pourra compter sur l’expérience d’Hatem Ben Arfa (28 ans) pour l’aider à canaliser sa jeunesse triomphante. L’international tricolore (13 sélections, 2 buts) a encore réalisé une belle prestation face au club au scapulaire, s’offrant notamment un doublé (68, 75e). Une performance dans la lignée de son bon début de saison (4 réalisations et 1 passe décisive en 7 apparitions en L1), lui qui n’est pas encore à 100% après avoir passé plusieurs mois sans jouer (son dernier match officiel avant son arrivée sur la Côte d’Azur remontait à novembre 2014, sous les couleurs de Hull City). Pour autant, comme son coach, il préfère ne pas s’enflammer.

« C’est une très belle soirée. Comme depuis le début de saison, on a produit du jeu. On est récompensés mais on pense déjà à Saint-Étienne. Ce sera un match compliqué. Si je marque, c’est grâce au travail de tout le monde. Poursuivons nos efforts pour encore prendre du plaisir », a-t-il simplement lâché en zone mixte à l’issue de la rencontre. Serein mais prudent, Hatem Ben Arfa inspire l’OGC Nice, meilleure attaque de L1 avec 16 buts inscrits depuis le début de la saison et huitième au classement, à six points du Paris SG leader. Et dire qu’il n’est pas encore au top de sa forme... Les Aiglons se frottent les mains !

Source : Footmercato



Jeudi 24 Septembre 2015 - 11:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter