Haute Cour de Justice : Les 8 députés juges et leurs suppléants investis dans leurs fonctions

L’architecture judiciaire du Sénégal compte désormais une nouvelle juridiction. Il s’agit de la haute Cour de Justice qui vient d’être réactivée par les députés hier en séance plénière. Les 8 députés-juges qui devront y siéger ont aussi été élus par leurs pairs.



Haute Cour de Justice : Les 8 députés juges et leurs suppléants investis dans leurs fonctions
La haute cour de Justice a été ressuscitée. Cette juridiction, chargée de juger le président de la république en cas de haute trahison, le premier ministre et les  ministres, était tombée aux oubliettes.  De toute son histoire, elle n’a eu qu’à juger deux hautes personnalités de l’état à savoir  Mamadou Dia  et Idrissa Seck.
C’est hier en séance plénière que les députés de la 12e législature ont élu 8 des leurs et leurs suppléants  comme le dispose la loi organique n° 2002-10 du 22 février 2002.  Sur les 120 votants, 107 ont voté pour, 3 contre. Sept (7) bulletins nuls ont été enregistrés ainsi que 2 abstentions.  Les 8 député- juges titulaires sont les suivants : Moustapha Diakhaté (Président du groupe parlementaire de la majorité), Awa Gueye (1ère vice présidente de l’assemblée nationale), Modou Diagne Fada (président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates) et  les députés Mar Diouf, Sira Ndiaye, Pape Diallo dit Zator Mbaye, Mariama Kane, Yaye Awa Diagne .


Les suppléants sont : Pape Birane Touré (Vice président du groupe parlementaire de la majorité), Yata Sow,Djilo Souaré, Marie Thérése Aida Seck, Ahmadou Dia,Penda Seck Dieng, Aminata Gueye et Mamadou Lamine Thiam. Modou Diagne Fada, se réjouissant de son élection,  de dire dans les colonnes du journal «  Populaire » que  «  la haute cour de justice sera là pour tout le monde ; Et ceux qui ont été choisis comme juges, prennent en charge les dossiers en ayant comme seul arbitre leur conscience ».  Et de préciser que «  Ce n’est pas que les ministres libéraux qui  seront jugés par cette cour. Même les ministres socialistes, ainsi que ceux de l’Alliance pour la République peuvent se retrouver sur le banc des accusés ».
Seul Mamadou Dia  a déjà été condamné par le haute cour de justice.


Vendredi 25 Avril 2014 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter