Hélène : «Je constate malheureusement qu’Idrissa Seck n’a pas changé»

Les absences d’Idrissa Seck des sessions du Conseil départemental de Thiès dont il est le président ne sont pas du gout d’Hélène Tine. Cette dernière a fustigé cette méthode qui consiste à diriger en étant toujours absent.



«Je constate malheureusement qu’il (Idrissa Seck) n’a pas changé. Pourtant, il l’avait promis aux Thiessois. Il est allé jusqu’à dire aux Thiessois qu’il va transmettre son cabinet à Thiès». Ces propos sont d’Hélène Tine. Elle se prononçait sur les absences d’Idrissa Seck des instances du Conseil départemental dont il est le président. Hélène Tine d’ajouter : «Il faut qu’il sache que les Thiessois attendent de lui qu’il respecte ses promesses et ses engagements».

Selon Hélène Tine, le respect de la parole devrait être le credo des hommes politiques : «La parole est sacrée. Mais elle doit l’être encore plus pour un homme politique. Puisqu’il demande les suffrages des populations sur la base d’engagements, ceux-ci doivent être impérativement respectés. Il faut que les actes correspondent à la parole. Il avait librement fait cette promesse d’être bien présent à Thiès, il doit l’assumer. Ne serait-ce qu’être là chaque trois mois pour participer aux sessions et laisser ensuite son équipe pour dérouler. Pour le moment, on est menacé par le syndrome d’un président fantôme comme cela a été le cas à la mairie».

Hélène Tine, conseillère départementale à Thiès fustige cette posture qui consiste à s’absenter des réunions des structures départementales : «Il faut que les élus notamment l’exécutif des collectivités locales assument et honorent leur mandat. Encore une fois, au niveau du Conseil départemental de Thiès, je n’ai pas vu l’ombre du président durant toutes les sessions que nous avons tenues», s’est-elle insurgée.
 
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 7 Juillet 2015 - 15:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter