Hissène Habré : avec un « new-look », il en fait voir de toutes les couleurs aux juges des CAE



C'est devenu une habitude chez l'ancien président Tchadien, Hissène Habré. Il n'a pas pipé mot, hier, devant les juges des Chambres africaines extraordinaires (Cae) qu'il dise ne pas reconnaitre.


Acceptant de se présenter face à la dite juridiction, ceci après que ses proches l'en est convaincu, l'ex dirigeant Tchadien est arrivé dans les locaux des Cae avec un turban recouvrant la tête jusqu'aux oreilles. Peut-être une manière de dire aux juges qu'il ne voulait même pas entendre ce qu'ils allaient dire. C'est en compagnie des ses avocats Me Cheikh Ndiaye et Me El Hadji Diouf qu'Habré à jouer ce sacré numéro.


Lors que le juge a fini de lire le rapport préliminaire des Argentins, sur des chemins qui auraient été découverts au Tchad, Habré n'a pas dit mot. Il s'est même refusé de signer les documents qui lui ont été remis, comme à son habitude.



Samedi 8 Février 2014 - 12:23




1.Posté par maliweb le 08/02/2014 14:08
Qu'ils le pendent ce chien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter