Hommage à Mandela : les personnalités présentes

Une centaine de dirigeants et de personnalités
Jamais autant de dirigeants et de personnalités ne s'étaient rassemblés pour la mémoire d'un homme. Au Soccer City Stadium de Johannesburg, mardi 10 décembre, une centaine de chefs d'état en exercice, d'anciens dirigeants, mais aussi de nombreuses célébrités devaient assister à l'hommage rendu à Nelson Mandela.



Hommage à Mandela : les personnalités présentes

Une centaine de dirigeants et de personnalités

 

"Le monde entier vient en Afrique du Sud", a déclaré Clayson Monyela, porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères.

Parmi les chefs d'Etat, citons Barack Obama, le dirigeant cubain Raul Castro, le président zimbabwéen Robert Mugabe, la présidente argentine Dilma Rousseff, le roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, le prince Felipe d'Espagne, le prince Charles, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, et le Premier ministre britannique David Cameron.
 

Côté people, de nombreuses personnalités devraient aussi faire le déplacement, comme Bono, le chanteur de U2, Peter Gabriel, l'animatrice américaine Oprah Winfrey, Victoria Beckham et la top-model Naomi Campbell.

 

 


Hommage à Mandela : les personnalités présentes

François Hollande et Nicolas Sarkozy font avion à part
 

De leur côté, François Hollande et Nicolas Sarkozy devaient arriver chacun dans leur avion mardi matin. Ce sera le premier déplacement conjoint des deux hommes qui se sont succédé à l'Elysée, une "marque de courtoisie tardive mais bienvenue", a estimé l'ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin.

Nicolas Sarkozy avait rencontré Nelson Mandela le 29 févier 2008, lors d'une visite en Afrique du Sud avec son épouse Carla, dont c'était le premier déplacement officiel. Le couple avait visité la prison de Robben Island où le père de la nation arc-en-ciel avait passé 18 années.
 

D'autres présidents en exercice seront en Afrique du Sud avec un ou plusieurs prédécesseurs. Barack Obama, par exemple, voyagera à bord de l'Air Force One en compagnie de George W. Bush et retrouvera Bill Clinton à la cérémonie.

 

Un dispositif de sécurité exceptionnel
 

11.000 militaires doivent assurer la sécurité de l'évènement, sans compter les services de protection personnels des chefs d'Etat présents.

Afin d'éviter les bousculades à l'entrée et à la sortie, toutes les routes aux abords du stade sont coupées et les citoyens sont invités à rejoindre les lieux à bord des transports en commun, tous gratuits pour l'occasion.

Source : M6info


Dépêche

Mardi 10 Décembre 2013 - 08:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter