Homosexualité : "Si Macky n'avait pas répondu non au président Obama..."



Homosexualité : "Si Macky n'avait pas répondu non au président Obama..."

L'homosexualité est le sujet de préoccupations des foyers religieux. Au coeur de leurs discussions, il a même fait débat lors de la conférence de presse du Conseil Supérieur Islamique du Sénégal (CSIS).


Selon Mourchid Iyane Thiam, « Si Macky Sall n'avait pas donné la réponse négative qu'il a servie à Obama, par rapport à la légalisation de l'homosexualité au Sénégal, il n'allait pas passer la nuit au pouvoir ». Le président du CSIS ajoute, « nous avons été très contents de sa réponse au président des Etats-Unis ».


De l'avis de Mourchid Iyane Thiam, « le mariage entre deux personnes de même sexe dépasse l'entendement humain ». Ainsi, il soutient que les homosexuels ne méritent même pas qu'on parle d'eux au risque de faire leur promotion ».


Cette rencontre avec la presse a été aussi une occasion de faire un diagnostic de la pratique de l'Islam au Sénégal. Selon ses propos, « la pratique de l'Islam au Sénégal n'aide pas souvent à mettre l'homme sur le droit chemin ». Certaines valeurs cardinales recommandées par l'Islam sont tous simplement dévoyées, selon le président du CSIS.


« Nous avons dans notre pays de pieux guides religieux tels que Serigne ToubaEl Hadji Malick Sy, Mame Limamou Laye ou encore Baye Niasse qui ont tout sacrifié et tout donné à l'Islam. Mais aujourd'hui, on vend plus leurs images au lieu de s'inspirer de leurs enseignements », s'est offusqué le président de CSIS.



Mercredi 5 Février 2014 - 10:50




1.Posté par maliweb le 05/02/2014 16:46
Il n'est pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter