Hué et insulté, le commissaire général au Pèlerinage, Amadou Tidiane Dia passe un sale quart d’heure

Il n’oubliera pas de sitôt la visite qu’il a rendue aux pèlerins sénégalais laissés en rade à l'hôtel "Johra Mouassar" à la Mecque. Venu pour livrer un message de soutien et de réconfort du Président Macky Sall, le commissaire a été hué, injurié et malmené par des pèlerins en colère.



Le commissaire général au Pèlerinage allait être lynché s'il n'avait pas été exfiltré. Les faits se sont produits ce samedi à la Mecque. Amadou Tidiane Dia s’est rendu dans le complexe hôtelier pour parler aux pèlerins et la nouvelle s'est vite répandue comme une traînée de poudre. Les pèlerins ne tardent pas à réagir. Le commissaire déclare être venu au nom du chef de l'Etat pour apporter un message de soutien et de réconfort à ces Sénégalais bloqués dans l'hôtel depuis une semaine à cause des retards notés sur les vols retours. «Le Président Macky Sall partage vos souffrances et vos patiences. Et d'ici à mercredi prochain, Inch'Allah, tous les pèlerins seront convoyés sur Dakar », annonce-t-il par ailleurs en poursuivant que «le Président Macky Sall a déjà payé l'hôtel pour les jours supplémentaires. Mieux, il m'a demandé d'octroyer à chaque pèlerin une petite enveloppe ».
 

«Nous ne voulons pas de ton argent. Nous voulons renter à Dakar... Parce que vous ne subissez pas notre galère du fait que vous logez avec des membres de votre famille dans des suites...", explose un pèlerin. «Ecoutez, je tiens à déplorer le fait que certains d'entre vous appellent à Dakar et dans les radios pour parler d'une situation de famine gravissime... », relance le commissaire. La tension monte d’un cran, livre «Le témoin». «Tu es qui ? C'est la première fois qu'on te voit ici... J'ai servi avec loyauté et honneur mon pays pour avoir été ancien directeur de cabinet d'un ministre d'Etat... Toi, tu n'es rien... tu as lamentablement échoué », lui réplique-t-on. Ce sont dans ces conditions qu’Amadou Tidiane Dia a été exfiltré, poursuivi et pourchassé par des pèlerins en colère. 


Lundi 12 Octobre 2015 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter