Huées contre Macky Sall lors de sa visite à Serigne Cheikh Sidy Mokhtar : MRC accuse son chargé des affaires religieuses



Huées contre Macky Sall lors de sa visite à Serigne Cheikh Sidy Mokhtar : MRC accuse son chargé des affaires religieuses
Fallou Ndiaye Diaspora, membre M.C.R. (Mouvement Citoyen Républicain) revient sur la visite mouvementée du Président de la République au Khalife Général des mourides. « Suite à la sortie dans certains médias faisant suite à des huées visant le président de la République Macky Sall, je tiens à préciser que ces huées viennent des manipulations de Cheikh Mbacké Sakho, conseiller spécial du président Macky Sall chargé des affaires religieuses », dénonce ce dernier. Selon lui, «le conseiller du président de la République manipule à sa guise et à son intérêt les guides religieux afin de mieux se positionner sur les deux camps à savoir du coté des chefs religieux et celui du Président de la République ».

 
Fallou Ndiaye de marteler que « lors de la dernière visite du Chef de l’État à HLM 5 chez le Khalife Général des Mourides, les huées ont été provoquées par Cheikh Mbacké Sakho lui même car ces cris à l’encontre du président de la République sont à son intérêt. En effet, Avec cette situation qu’il a provoqué, le chargé des affaires religieuses se positionne encore mieux car s’il n y a pas de problèmes entre les Mourides et le camp présidentiel, cela ne l’arrange point. C’est pour cela qu’il provoque des histoires entre les deux camps et c’est aussi dans ce but qu’il a provoqué les cris à HLM 5 car il connait toutes les personnes qui ont huées le président de la République ».
 

Pis, « étant également le chargé de la communication des sénégalais de l’Alliance Pour la République (APR) basés à Bergamot en Italie, je tiens aussi à signaler que la Diaspora n’est pas content de la gestion du Chef de l’État parce qu’ils se sentent boycottés, c'est-à-dire mis à l’écart. La cause de ce mécontentement résulte du fait que ces sénégalais n’ont personne pour transmettre leur message. Selon eux, ils ne sont pas pris en compte car la communication ne se fait pas sentir entre les sénégalais de l’Italie et leur parti l’APR », enfonce MRC.

 
Dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com, « la Diaspora à Bergamot ajoute que ceux qui sont installés pour gérer cette communication ne font pas leur travail comme il le faut. Ces militants de l’APR insistent aussi sur le fait que les financements qui sont fait aux États-Unis sont du gaspillage car l’État du Sénégal devrait aider les retraités de l’Italie à percevoir leur pension de retraite ici au Sénégal sans être obligé de partir jusqu’en Italie pour percevoir une somme qui va être gaspillé dans l’achat du billet d’avion aller-retour pour percevoir leur retraite ». 


Samedi 20 Septembre 2014 - 12:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter