«Hugo Chavez n’est pas mort, il s’est multiplié»



«Hugo Chavez n’est pas mort, il s’est multiplié»

 

Dix jours après sa mort, les Vénézuéliens ont donc accompagné une nouvelle fois le corps du président Chavez, vendredi 15 mars, de la chapelle ardente de l’Académie militaire de Caracas à la caserne où il doit reposer quelque temps. Les autorités vénézuéliennes ont exclu la possibilité de l'embaumer car son corps devrait être transféré vers la Russie pendant sept à huit mois pour réaliser la procédure, selon une commission médicale russe. Reportage dans les rues de Caracas de notre correspondante, Angèle Savino.

 
Chavez: l'ultime procession
Les cris de «Chavez au Panthéon, à côté de Simon», en référence à Bolivar, le libérateur de l’Amérique latine résonnent dans les rues de Caracas."


Dépéche

Samedi 16 Mars 2013 - 15:58