Huit (8) soldats sénégalais blessés à Kidal




L’information vient de tomber. Encore des sénégalais blessés à Kidal. Il s’agit de huit (8) soldats de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation des Nations Unies au Mali (MINUSMA) atteints lors d’affrontements entre l’Armée malienne et le MNLA.  Ce, au moment où le premier ministre malien, Moussa Mara annonce le pire. «La coalition de groupes armés (MNLA, HCUA, ansardine, AQMI, Mujuao, Boko haram...) qui a attaqué le Gouvernorat de Kidal pendant que j’y étais, a remis les corps de 8 de nos concitoyens dont 5 agents administratifs (2 préfets, 2 sous préfets et un agent du Gouvernorat de Kidal) qui figuraient parmi les otages. Ces personnes ont toutes été froidement abattues, la plupart d’une balle dans le cœur ».  

 
En effet, la tension reste vive à Kidal dans le Nord du Mali. Huit policiers sénégalais ont été blessés lors d’affrontements entre l’Armée malienne et le MNLA. Un soldat sénégalais qui réagit sur les ondes de la Rfm de confirmer la sortie du Premier ministre malien, « il y a eu des morts. Ils ont tué six (6) préfets de l’administration malienne…Actuellement, il y a certes l’accalmie mais la tension est vive. Ils ont été tués par le MNLA. On est de la MINUSMA et on était intervenu pour aller prendre les cadavres et les ramener aux maliens mais maintenant, on est au camp et personne ne sort. L’Armée malienne a même eu du renfort ce matin… ».  Ce dernier d’annoncer que le MNLA occupe le bâtiment administratif et la radio.

 
Une attaque qui fait suite cinq (5) jours, jour pour jour à l’annonce de cinq (5) casques bleus sénégalais de la MINUSMA qui ont été, eux aussi blessés à Kidal.  Ils ont été évacués à Gao pour des soins, après que leur véhicule a sauté sur un engin, annonçait la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) lors d’une patrouille. 


Lundi 19 Mai 2014 - 18:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter