IPRES : le FRC appelle au calme et à la retenue



IPRES : le FRC appelle au calme et à la retenue

 
Le Front du Refus et de la Citoyenneté  (FRC) soutient, Mamadou SY Mbengue, le tout nouveau Directeur général de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES). Le président Oumar LO et Cie dénoncent l'acharnement et les cabales continus contre lui.  C'est un administrateur civil principal, un fonctionnaire intègre et apolitique, un homme d'ouverture et de dialogue qui a le profil pour diriger la boîte. Les administrateurs sont des patriotes engagés soucieux de la bonne marche de l’état et de la préservation des intérêts des travailleurs. Dans le management des services publics les résultats sont plus importants que la promotion interne ou externe. 
 
A cet effet, les travailleurs de l’IPRES se doivent d'instaurer un climat de confiance et de concession avec la nouvelle direction afin de réussir ensemble leurs missions économiques et sociales, selon le FRC qui indique dans un communiqué parvenu à notre rédaction que : « Créée le 27 mars 1958 sous le nom de l'IPRAO selon la loi 52-1322 instituant le code du travail dans le territoire d'outre-mer, l'IPRES en tant qu'organisme chargé de la pension et de l’allocation des salaires des retraités adhérents jusqu’à 60 ans est une institution stable qui fonctionne sur la base des cotisations mensuelles ou trimestrielles de 5,6/100 des revenus bruits de tout travailleur déclaré a l'inspection du travail et de 8,4/100 représentant celles de l'employeur sur les revenus mensuels assurés ».
 
Par conséquent le président Oumar LO et Cie appellent au calme et à la retenue. « L'image prestigieuse de l'institution ne doit être ternie pour des problèmes de positionnements ou d’intérêts personnels », lâchent-ils. 


Vendredi 28 Février 2014 - 11:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter