Ibra juge la saison et le projet du PSG et prend position dans le dossier Blanc

Dans un face aux lecteurs du Parisien, Zlatan Ibrahimovic a évoqué tous les dossiers chauds de l'actualité du Paris SG.



Les bons mots de Zlatan Ibrahimovic
Les bons mots de Zlatan Ibrahimovic

C’est l’une des voix qui compte au Paris SG. Zlatan Ibrahimovic (32 ans) est l’un des patrons du club de la capitale sur le terrain. Alors, quand il parle, on écoute. Au cours d’un face aux lecteurs du Parisien, le Suédois a dressé un bilan positif de la saison. « Chaque année, j’essaie de réaliser une saison meilleure que la précédente. Celle-ci est fantastique. Individuellement et collectivement. On a tendance à l’oublier parce qu’on n’est pas allés en demi-finale de la Ligue des champions. L’équipe est en train de grandir, mais cela réclame du temps. Cette saison, on se battait pour obtenir cinq trophées. Si on gagne contre Rennes, on en aura remporté trois. Il nous manquera la Coupe de France et la Ligue des champions. On doit être heureux de notre parcours », a-t-il confié.
 

Heureux du développement de la formation parisienne, l’attaquant ne regrette pas d’avoir été l’un des premiers à dire oui à ce nouveau projet. « Tout le monde veut venir ici   ! J’étais l’un des premiers à signer, j’étais là au début de l’aventure. Maintenant, la situation a changé. C’est facile d’attirer de grands joueurs parce que le club est au top. Désormais, on ne peut qu’aller plus haut et tout le monde veut en être. Le projet est incroyable, et l’avenir brillant. On veut faire du PSG la plus grande équipe du monde. Quand j’ai rencontré au début Leonardo et Nasser (l’ex-directeur sportif et le président), ils m’ont promis beaucoup de choses et tout ce qu’ils m’ont dit se produit. C’est pour ça que je me sens bien ici », a-t-il expliqué. Bien dans sa tête et dans ses baskets, le Scandinave, fan de Ronaldo, le Brésilien, a confirmé qu’il irait au bout de son contrat.
 

« J’ai prolongé mon contrat d’un an (il est lié jusqu’en 2016). Je crois à fond à ce projet. Je vais avoir 33 ans et tout le monde prend soin de moi. Les Qatariens sont très attentionnés avec ma famille et moi. Ils me rendent la vie plus facile. Les Parisiens sont derrière moi aussi. Je serai encore là les deux prochaines saisons. Peut-être qu’ensuite je quitterai l’Europe pour profiter du foot d’une autre manière », a-t-il avoué, ravi de vivre dans « la ville la plus magique » du monde. Il voit l’avenir sereinement, et ce, malgré les questions concernant les sanctions liées au fair-play financier. « Le fair-play financier, ça se joue à un autre étage. Je ne peux pas me permettre de commenter ce sujet. Moi, je suis heureux d’apporter gloire et trophées au PSG. Le reste, c’est pour les politiques, pas pour nous », a-t-il lâché.
 

Et si sur le plan administratif, l’ancien Milanais s’est donc gardé de tout commentaire, il a fait savoir ce qu’il pensait dans le dossier Laurent Blanc, dont la prolongation traîne toujours en longueur. « Il a réalisé un très bon travail et j’espère qu’il va continuer avec nous. Venir ici après Ancelotti, c’était une énorme pression. Il a réussi à mettre en place très vite sa philosophie de jeu. Cela prend du temps normalement de voir une équipe jouer comme vous voulez. La seule chose que l’on aurait pu mieux faire, c’est Chelsea. Mais, à l’arrivée, on a quand même réalisé une saison fantastique », a-t-il conclu. L’entraîneur parisien appréciera ces propos, tout comme le probable retour de Zlatan Ibrahimovic à la compétition mercredi face au Stade Rennais.

Source : Footmercato.net


Dépêche

Vendredi 2 Mai 2014 - 09:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter