Ibrahim Boubacar Keita, président élu de la République du Mali : "Il n’y aura pas de partage de gâteaux"



Ibrahim Boubacar Keita, président élu de la République du Mali : "Il n’y aura pas de partage de gâteaux"
Le président nouvellement élu Ibrahim Boubacar Kéita a fait une déclaration à la presse, hier mercredi 21 août 2013 à son QG de son campagne.

Au cours de cette déclaration d'IBK, on notait la présence des militants et sympathisants de son parti, le Rassemblement pour le Mali (Rpm), mais également la plupart des candidats malheureux, qui ont rallié la Coalition Mali d'abord, après le premier tour du scrutin présidentielle du 28 juillet dernier.De manière éclatante, il a démontré sa grande maturité démocratique, en votant dans la paix et la sérénité », a indiqué IBK. Il a adressé un salut républicain et fraternel » à son concurrent et («une frère Soumaïla Cissé, remercié la communauté Internationale, qui dans un moment très difficile pour le Mali, a apporté un soutien décisif. « Je serai le

président de tous les Maliens. Devant vous tous, je m'engage à servir mon pays, le Mali, avec le dévouement et l'exemplarité que requiert cette haute fonction. Mon premier devoir, dès le 4 septembre 2013, sera d’œuvrer au rassemblement de toutes les Maliennes et de tous les Maliens, autour des idéaux de paix et de tolérance, nous construirons une démocratie vivante, apaisée et respectueuse, où chaque citoyen, quel qu'il soit, trouvera sa place. Je serai le Président de la réconciliation nationale », a-t-ik souligné. 1BK a fait savoir que cette réconciliation est nécessaire*, pour faire face aux exigences légitimes de notre peuple : reconstruction d'un Etat de droit, redressement de l'armée èt de l'école, lutte contre la corruption, développement économique et social.

« Je serai le Président de la refondation nationale. C'est une nouvelle ère qui s'ouvre. Pleine de promesses et de défis. C'est l'ère d'un Mali nouveau, qui retrouvera toute sa place dans le concert des Nations. Un Mali souverain et respecté, au dehors comme au-de-dans », a déclaré le président élu. En Bambara, le président du Rpm et du Mali a indiqué que le Mali est un grand pays. A l'en croire, le bateau Mali peux tanguer mais ne chavirera jamais. « Nous allons construire ensemble le Mali, ii n'y aura pas un partage de gâteaux. Les postes seront attribués aux méritants, sans considération partisane. Je ne trahirai jamais le Mali et tout ce que je ferai sera pour son bien », a conclu IBK. Notons que l'artiste Fantani Touré, lors de la cérémonie, a gratifié le public d'une chanson qu'elle avait Composé aux louanges d'IBK pendant la précampagne.

Aguibou Sogodogo Madiassa Kaba Diakité B. Daou (Le Républicain via abamako.com)




Jeudi 22 Août 2013 - 10:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter