Idrissa Seck : «A l’incompétence qui lui était reconnu, il vient d’ajouter le déshonneur »

Idrissa Seck enrage contre le Président Macky Sall. Et cette colère est due, selon le président du parti Rewmi, à la décision du chef de l’Etat de se conformer à la Constitution, c’est-à-dire, terminer son mandat de 7 ans, foulant au pied sa promesse de la réduire à 5 ans.



Idrissa Seck : «A l’incompétence qui lui était reconnu, il vient d’ajouter le déshonneur »
Idrissa Seck a sorti ses griffes pour lacérer Macky Sall. Et ce, deux jours après la sortie de ce dernier, qui a fait savoir qu’il s’était résigné à se conformer à l’avis du Conseil  constitutionnel qui lui a demandé de terminer son mandat de 7 ans.

«Par l’acte qu’il a posé, hier (avant-hier), le président de la République a échoué. A l’incompétence qui lui était reconnue, il vient d’ajouter le déshonneur», a-t-il déclaré lors de son face-à-face avec la presse. Idrissa Seck, considérant que Macky Sall a renié sa parole, le renvoie au Saint Coran : «C’est une énorme abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas».

Selon lui, les résultats sur le plan éthique et économique du régime de Macky Sall étant désastreux, c’est le moment pour l’opposition de sillonner le pays pour recueillir les préoccupations des Sénégalais afin «de tourner définitivement la page Macky Sall ».

Le président du Conseil départemental de Thiès croit dur comme fer que les Sénégalais ne sont plus en phase avec Président Macky Sall. Ce qui l’amène à dire : «Ce changement aura lieu, peu importe la date ». Mais au préalable, il invite «l’écrasante majorité des populations qui souffrent quotidiennement des difficultés économiques et sociales, de la dégradation de l’enseignement, de la perte des valeurs, des attaques contre nos symboles, bref, l’ensemble du peuple mécontent de la conduite des affaires du pays, à prendre une ferme résolution de tourner la page, peu importe quand».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 18 Février 2016 - 07:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter