Idrissa Seck à ses responsables : « L’enjeu, c’est de battre Macky Sall»

Entre Rewmi et l’Alliance Pour la République (APR), la guerre est déclarée. Du côté d’Idrissa Seck qui a tenu une réunion hier avec son état major à Thiès, le ton est définitivement donné. Il ne s’agit d’autre chose que de battre Macky Sall et partout au Sénégal le 29 juin prochain lors des élections locales avant la présidentielle de 2017. Pour ce faire, le maire de Thiès n'exclut pas de donner main forte à l'édile de Dakar, Khalifa Sall et son ancien camarade de parti, Pape Diop, patron de Bokk Gis Gis.



A un peu plus de deux (2) mois des joutes locales, Idrissa Seck ne badine pas. Les divergences et querelles qui minent sa formation orange ne l’intéresse pas. L’objectif est de battre Macky Sall le 29 juin prochain. Pour ce faire, il invite les rewmistes à accorder leurs violons, faute de quoi, il va prendre toutes ses responsabilités. « Unissez-vous et réglez vos différends. Allez voir les autres partis et mouvements pour aller dans le sens d’une large coalition. Si Yankhoba Diattara (Rewmi) à 20 voix et qu’Ibrahima BA (Rewmi) aussi à 20 voix, si Thierno Alassane Sall (APR) arrive avec 21 voix, il gagne », lance l’ancien premier ministre qui assène. « Il faut taire vos querelles. Le plus important, c’est de battre Macky Sall. Si vous ne vous accordez pas sur l’essentiel, je prendrai toutes mes responsabilités pour confectionner les listes en choisissant les 70 conseillers de Rewmi ».

 
A cet effet, il a mandaté le Dr Oumar Ndoye, 2ème adjoint au maire pour rencontrer les différentes parties. La mission du Dr Ndoye qui a rendu compte des démarches déjà entamées s’avère un peu difficile car le hic selon le journal « l’observateur », le maire de la commune d’arrondissement de Thiès-ouest, Maïmouna Dieng refuse de s’asseoir avec son adjoint Ousseynou Gueye qui l’a astreinte devant la barre du Tribunal régional pour une gestion municipale entachée de malversations financières. De même que l’adjoint au maire, Ibrahima BA refuse de rencontrer l’adjoint au maire Yankhoba Diattara qu’il a avec d’autres adjoints au maire démissionnaires de Rewmi envoyé devant le procureur de la République pour qu’il rende compte de sa gestion foncière.


La dite réunion s’est tenu à son domicile du cyber campus. Ce, au retour d’Idrissa Seck de Touba où il s’était rendu pour présenter ses condoléances au porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre qui a perdu sa mère.  Idrissa Seck annonce même une réunion à Dakar à laquelle participeront la maire de Dakar, et l’ancien président du Sénat Pape Diop par ailleurs leader de Bokk Gis Gis, dans le cadre d’une grande coalition, Rewmi veut prêter main forte à Khalifa Sall et à Pape Diop. 


Vendredi 25 Avril 2014 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter