Idrissa Seck dans la tempête de la mouvance présidentielle



Idrissa Seck dans la tempête de la mouvance présidentielle
Les attaques du maire de Thiès Idrissa Seck contre le chef de l’Etat a suscité des vives réactions du coté de la mouvance présidentielle. Il n’y avait pas qu’Abdou latif Coulibaly pour répondre à Idy. Hier, Malick Mbaye, le président de conscience citoyenne Geum Sa Bopp, a apporté une réplique au maire de Thiès. « Politiquement, Idy n’existe que par le verbe. Et il s’enterrera par le verbe. Ce politicien d’un autre âge ne surprend personne. Son caractère versatile et ses prises de positions saisonnières ne font plus l’ombre d’aucun doute », lance le candidat à la mairie de Thiès. Il enfonce le clou en déclarant que « Idrissa Seck n’a jamais travaillé de sa vie, contrairement à Macky Sall qui travaille et gagne sa vie depuis plus de 30 ans, preuve à l’appui ».
 

 
Les Cadres républicains de la ville de Dakar n’ont pas raté le leader du parti « Rewmi » par la voix du coordonnateur Abdoulaye Diouf Sarr. Le directeur du Centre des œuvres universitaire de Dakar n’a pas ménagé le maire de Thiès, « l’ère de la politique de spectacle est dépassée au Sénégal. Elle n’est plus de mise chez nous » a-t-il lancé. Abdoulaye Diouf Sarr riposte en disant que « le seul bilan qu’on lui (Idrissa Seck) connait, c’est celui de son absence ».

Ibrahima Badiane

Mercredi 23 Avril 2014 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter