Idrissa Seck éconduit à Tivaoune, seul El Hadji Malick SY lui ouvre ses portes

Son acte d'allégeance au Khalife général des mourides, serait-il passé par là ? Dans tous les cas, en visite hier à Tivaoune en prélude de la célébration du Gamou (Naissance du Prophète (PSL)) dans la nuit de ce 2 au 3 janvier, le leader de Rewmi n'a pas été reçu par le porte-parole du khalife général des Tidianes.



Interpellé sur la question, Idrissa SECK dira: "C'est parce qu'il n'était pas disponible mais naturellement il faisait partie du programme à l'origine". Mais le constat est là, à Tivaoune hier, le leader de Rewmi n'a pas été reçu par Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine. Ni par Serigne Mbaye SY Mansour chez qui, Idrissa Seck et sa délégation ont été renvoyés dans un salon où le fils de Serigne Mbaye SY Mansour leur annonce que son père ne peut pas les recevoir en raison de sa maladie. 


Le président du conseil départemental de Thiès se rend alors chez Serigne Maodo SY Abdou qui lui déroule le tapis rouge. Ce dernier de lancer à Idrissa SECK qu'il fait partie des mains qui font le Sénégal. Ceci, de part son attitude pondérée et très polie "Vous êtes un homme épris de paix, vous ne répondez jamais à vos détracteurs quelque soit les vicissitudes politiques,...". En compagnie de Thierno Bocoum, Yankhoba Diattara et autres responsables rewmistes, l'ancien allié du président de la République dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) dira s'être soumis à son devoir de venir à Tivouane auprès de la famille de Seydi El Hadji Malick SY, à l'occasion de la célébration de la nuit du Prophète Mouhamed (PSL). 

 


Vendredi 2 Janvier 2015 - 10:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter