Idrissa Seck sur la visite de Macky Sall à Thiès : « Que des promesses »

En vue du déplacement du président Sall cet après-midi à Thiès pour les besoins du conseil des ministres décentralisé, le ton est donné du côté de l’édile de la Ville et non moins leader de Rewmi. Selon lui, les thiessois ne devraient s’attendre qu’à des promesses. « Macky Sall nous a fait de très nombreuses promesses qui dépassent 1500 milliards de F CFA. Comme depuis deux (2) ans, Saint-Louis n’a pas encore reçu sa part, Thiès ne peut pas s’attendre à grand-chose de cette visite ».



Pour l’heure, on annonce que le chef de l’Etat qui tient à réussir le pari de la mobilisation à décaisser un peu moins de quarante (40) millions de F CFA employés ainsi : 19 millions pour Thiès, 20 millions pour Tivaoune et Mbour. Pas moins de 1500 tee-shirts ont été confectionnés. Tout pour réussir le pari. Du gâchis semble dire Idrissa Seck qui ne comprend pas de telles actions parce que charge-t-il, ce à quelques heures de l’arrivée du président Sall : « Thiès n’attend pas grand-chose de la visite de Macky Sall ». Mieux, enfonce-t-il le clou : « Ce que les populations de Thiès ont comme projet a été ficelé dans une matrice d’actions prioritaires. Celle-ci a été communiquée aux autorités de l’Etat et à des partenaires internationaux et la mairie veillera à ce que ces projets soient exécutés ».


Le leader de Rewmi bien présent au Sénégal, était hier à Louga dans le cadre de sa tournée nationale en vue des locales du 29 juin. « Je suis présent à Louga et à ce que je sache, depuis l’indépendance, cette ville fait partie du territoire sénégalais », ironise-t-il dans les colonnes de « l’observateur » avant d’enfoncer le clou : « Je me rendrai à Caen sur invitation du maire de la ville ». A cet effet, il dit avoir donné des instructions fermes à son premier adjoint, Yankhoba Diattara et aux thiessois pour précise-t-il, « accueillir le Premier ministre, Aminata Touré, son gouvernement et le Président de la République ».


Mercredi 4 Juin 2014 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter