«Idrissa Seck tire sur Macky parce qu’il avait refusé de ...» : Serigne Mbacké Ndiaye.

Les rapports tendus entre Idrissa Seck et le président de la République trouvent leur source ailleurs. En effet, selon Serigne Mbacké Ndiaye qui faisaient face à la presse hier, le leader du parti Rewmi garde une dent contre Macky Sall parce que ce dernier avait refusé de virer l’ex Premier ministre Abdoul Mbaye et l’ex ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane. Promesse que lui aurait faite le Chef de l’Etat.



«Idrissa Seck tire sur Macky parce qu’il avait refusé de ...» : Serigne Mbacké Ndiaye.
Face à la presse hier, Serigne Mbacké Ndiaye a expliqué les causes des sorties fracassantes d’Idrissa Seck contre Macky Sall : «j’étais à Paris pour rendre visite à Me Wade. Abdoulaye Wade avait adressé une lettre à Macky Sall pour lui demander de faire tout pour trouver un candidat en 2017. Quand je suis revenu, je suis allé voir Idrissa Seck pour lui dire que cette lettre ne vous est pas destinée mais puisqu’elle vous concerne, je vais vous la lire. Il m’a dit : Si le vieux parle, jeff mothi dess. Laisse-moi aller voir Macky, et je reviens à vous», a déclaré le président de la Convergence libérale patriotique.


Toujours sur le chapitre des rappels, l’ancien porte-parole de la présidence de la République déclare : «au temps, nous avions convenus que 4 ou 5 personnes étaient présidentiables. Il s’agissait de Macky Sall, Idrissa Seck, Karim Wade, Pape Diop et Abdoulaye Baldé». Mais quelle a été sa surprise en voyant que le leader de Rewmi avait commencé à dégainer sur Macky Sall, alors qu’il  avait assuré être «totalement en phase avec nous». Et de poursuivre : «J’ai été le voir pour lui dire : j’étais à Paris pour dire à Wade ce que vous m’avez dit et voilà qu’aujourd’hui, tu tires sur Macky. Et Idrissa m’a répondu : je lui ai dit de renvoyer Abdoul Mbaye et Amadou Kane. Il l’avait promis mais il tarde à le faire.


Comme ragal la soumako attaqué woul douko def (Comme c’est un peureux, si je ne l’attaque pas, il ne va pas le faire». Sur un autre registre, l’ancien porte-parole de la présidence pense qu’une alliance Macky-Gackou-Karim serait bénéfique pour le Sénégal si elle se fonde sur des bases idéologiques parce que pour lui : «l’essentiel c’est de sortir le Sénégal de sa situation et de faire en sorte que ce pays ne soit pas victime des anarchistes et des gauchistes qui sont très dangereux par leurs discours et par leurs manœuvres».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 27 Mai 2015 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter