Il faut sauver le ministére du ministre de la bonne gouvernance



Il faut sauver le ministére du ministre de la bonne gouvernance
Dans une interview récente, le ministre de la bonne gouvernance et porte parole du gouvernement nous dit qu’il souhaite être jugé sur sa « capacité à aider à installer la bonne gouvernance dans l’esprit des Sénégalais au-delà de la promotion ».

Pour ma part, je ne suis pas d’accord avec lui ! Un ministre doit avoir des objectifs quantifiables atteignables et mesurables, permettant de le juger. Et pourtant je m’étais réjouis de le nomination de Abdou Latif Coulibaly comme ministre et porte parole du gouvernement. J’ai même nourri l’espoir d’avoir du « Pilhan » (ce sorcier de l’Elysée qui a fait école en communication d’état aux coté de Mitterrand) au sommet de l’état, j’ai déchanté depuis la sortie du premier ministre alors qu’il était à sa droite lors de la conférence de presse. En effet, ce type de communication au sommet de l’état n’est pas pour nous rassurer. A ce poste il faudra que Mr Coulibaly aillent trouver des stratégies qui servent de levier pour instaurer la bonne gouvernance, au sommet de l’état et au niveau de ses collègues ministres. Les Sénégalais ont fini par démontrer leur exigence à vouloir être bien gouvernés, avec les règles de bonne gouvernance.


*Nicolas Meisel et Jacques OULD Aoudia ont défini la bonne gouvernance dans les documents de travail de la DGTPE (Direction générale du trésor et de la politique économique de France) comme étant l’ensemble des systèmes de régulation sociale hautement formalisés, où les règles sont globalement respectées présentant en fait l’ensemble des caractéristiques qui définissent la ‘bonne gouvernance’ : un fonctionnement effectif des règles formelles assurant le respect de la propriété et des contrats, une administration efficace et peu corrompue, des marchés régulés efficients, des règles de la démocratie respectées.


Nos gouvernants doivent donc arrêter de communiquer pour des plans de com’, à partir du moment où il n’y a rien de consistant derrière. C’est pourquoi je conseille au ministre d’aller négocier avec force et raison le rattachement de certains leviers pour instaurer la bonne gouvernance au sommet de l’état, en faisant de l’accompagnement au changement et en aidant à l’instauration de règles formelles de gestion qui déterminent la bonne gouvernance dans notre pays.

Je suggère qu’on lui rattache la Délégation à la réforme de l’Etat et à l’assistance technique, et si le président de la république veut aller au bout de son ambition de penser à donner à ce ministère un démembrement névralgique de l’état comme l’IGE ou la DCMP (on saluera ce courage politique).


Nous refusons de vous juger sur du ressenti M. le ministre! J’espère que c’est juste du folklore lorsque vous avez fait une telle déclaration.


Comme le dit la thèse* des chercheurs que j’ai citée ci-dessus, leur analyse a au moins permis de retrouver une relation canonique, montrant que la bonne gouvernance (ou plutôt le degré de formalisation des règles) est très fortement corrélée au niveau de développement des pays, dans une relation de causalité circulaire, créant un environnement favorable aux échanges : la formalisation des règles permet une production de richesse accrue facilitant le financement des dispositifs institutionnels coûteux, à même d’assurer la sécurité des transactions à une échelle systémique. Et c’est pour cette raison que nous prônons la bonne gouvernance, M. le ministre. Et nous ne cessons de la réclamer, sans pour autant en faire une nouvelle trouvaille lexicale qui permettra aux uns (au sommet) à distraire les autres. Notre classe politique et l’ensemble de nos dirigeants ont presque tous le travers de manipuler des concepts en vogue, quitte à les galvauder.

Enfin, nous voulons du concret ! Et si vous voulez de l’aide auprès de notre cercle de réflexion, nous serons à votre disposition. En revanche, ce que les institutions de Bretton Woods appellent ‘bonne gouvernance’ ne désigne finalement rien d’autre qu’un stade avancé dans la formalisation des règles. Monsieur le Président de la République, donnez au ministère de la bonne gouvernance tous les services et départements du ministère de la modernisation de l’état sous Abdou Diouf, et nous y verrons tous plus clair.

Mohamed LY

Mohamed LY

Mardi 4 Décembre 2012 - 11:01



1.Posté par Ali la science le 04/12/2012 11:31 (depuis mobile)
Sama rakk forokh nga tu nous fais une belle intervention
Mais nak Latif et ses amis dagnou meuneu tontou deh ! Donc soit pret

2.Posté par Adji Fall le 04/12/2012 11:47
Merci mr Ly tu nous enrichis avec tes ecrits, je me suis tjrs demandé que ferait le ministre de la BG quels seront ses pouvoirs et son domaine...... tu parles de levier et je trouve quand meme qu'il manque de resultats attendus
il faut que le ministre nous ne parle

3.Posté par Titine Thioye le 04/12/2012 11:56
Je pense d'abord que Monsieur Coulibaly ne comprend pas ce qu'est le concept de bonne gouvernance. Ensuite comme tu l'as si bien dit Mr Ly, celui-ci ne concerne pas le sénégalais lambda mais les dirigeants eux mêmes, ce qu'il doit donc faire c'est aider ses collègues ministres et le président Macky Sall à bien gouverner. Et enfin un ministre nommé pour un poste dont il ne comprend pas la signification est une chose inquiétante. Résultat= ministère créé pour récompenser Monsieur Coulibaly, c'est du clientélisme surtout qu'avec son budget dérisoire de 134 millions il ne faut rien attendre de lui. Macky s'en rendra compte tôt ou tard. A la place, mieux aurait valu créer un ministère contre la corruption si ce sont de tous les sénégalais qu'il veut s'occuper car ce délit est présent dans tous les secteurs aussi bien économiques, juridiques, politiques, institutionnels etc. A ce moment là Monsieur Coulibaly pourra dire que son ministère est compétent à l’égard de tous les sénégalais et qu'il promouvra la lutte contre ce fléau

4.Posté par Pape Sarr le 04/12/2012 12:55
Merci Mohamed Ly de crier Haro pendant qu'il est encore temps. Je pense que Latif n'aura aucune peine à comprendre ce que tu dis, c'est limpide , clair et très largement à sa portée. Par contre, il faut bien se dire qu'il est en ce moment dans ces arcanes qui vous empêchent de relever la tête une fois que vous l'avez baissé, et accepté la caresse du Roi. La cohérence, depuis quelques temps, n'est plus le fort des arugumentations de Latif, on se demande bien ce qui lui est arrivé ? Seule une chose est certaine, quoi qu'il lui soit arrivé, cela lui est arrivé au palais de Macky, quand il a contemplé les tableaux de Maitre en compagnie du Président fraichement élu. Il nous a livré ça lui même sur les ondes de seneweb radio (club de la diaspora), où il a étalé tout son émerveillement, qui lui a depuis ce temps, inhibé le bon sens, et la clairvoyance qu'on lui connaissait. Merci Vraiment, quand les politiciens vendent leur âme les citoyens n'ont pas d'autre choix que de s'engager

5.Posté par Valerie Diagne le 04/12/2012 13:43
Personnellement je trouve que Mohamed Ly Tu es simplement le meilleur de ta generation sur la scene politique. J'aime tes ecrits et ton engagement pour notre Senegal et j'apprends enormement de tes publications tu fais ton travail d'eveil citoyen

6.Posté par Awa Montreal le 04/12/2012 13:47
mohamed personnellement je lis pas bcp la politique mais toi je sais pas mais jaime te lire, tes arguments,tes idees sont pertinents et jen parle autour de moi,bonne contunuation et sache que tous les sénégalais de Montreal te suivent et te soutiennent

7.Posté par HAUT FONCTIONNAIRE le 04/12/2012 14:18
MOHAMED JAMAIS LATIF N'AURA LA DCMP IGE OU AUTRE DIRECTION DU TYPE IL N'EN A PAS L'ETOFFE ET NE LE CHERCHE MEME PAS. MAIS TA CONTRIBUTION EST PERTINENTE SI ON VEUT DONNER UN SENS A UN MINISTERE DE LA BONNE GOUVERNANCE ET IL FAUDRA LUI RETIRER LE MOT "PROMOTION"

8.Posté par LY le 04/12/2012 15:05
Mais doom baay, certaines de tes positions sont justes et bonnes, toutefois ton avant dernier paragraphe est d'une abstraction à donner le tournis. Il est vrai que je ne suis pas une lumière, mais bon!! On a compris la thèse que tu es allé chercher à Paris et non ta compréhension de celle ci. Par ailleurs Pilhan que tu sembles admirer est l'un des communicants les plus nuls des gourous de Mitterrand et l'aventure Mitterrand: Séguéla " Génération Mitterrand" lui est restée à la gorge!!! Ceci étant dit je suis le premier à m'étonner de l'entrée de Latif que j'admire et lui ai dit, dans un gouvernement, et suis sceptique quant à sa propension à créer une proximité, voire une complicité avec Macky. Mais je me dis qu'il est libre et surtout en politique tout est possible!!!
Seydi LY, mes fraternels respects à ton intelligence!!

9.Posté par LYMORTEL CIMMOLY le 04/12/2012 21:30
UN GRAND MERCI CHER MOUHAMED!! toujours égal a lui même!! C'est réconfortant de lire les dignes et respectables fils du pays!

YOON WI SORINA WANTE YAGUE YAGUE DINGA YEKSI!!

Vive L'HONNETETE
Vive la dignité
Vive la morale
Vive l'ETHIQUE!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter