«Il fera moins froid que d’habitude », (prévisionniste)



«Ce n’est pas que l’hiver tarde à s’installer mais en général pour les mois de janvier, février et mars, on risque de remarquer une hausse des températures qui seront au-delà des normales saisonnières. N’empêche on aura des coups de froid qui pourraient être notés par moment au niveau du Sénégal et du Sahel. Il fera moins quand même que d’habitude, c’est ce qu’on peut dire parce que c’est une hausse des températures, ce n’est pas forcément la chaleur mais cette fraicheur qu’on avait tendance à ressentir, ce ne sera pas forcément le cas. On a une hausse des températures, une fraîcheur qui sera moins marquée que lors des hivers précédents. En gros, c’est un dérèglement climatique qui est à l’origine. On est dans un contexte de réchauffement climatique et qui rend les hivers un peu plus court et les étés plus longs », décline Pape Ngor Ndiaye, prévisionniste sur la Tfm. 


Lundi 4 Janvier 2016 - 19:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter