«Il n’y a pas de fraude », (Premier ministre)



Sur la question de «la mise à disposition des responsables du parti au pouvoir des antennes mobiles pour l’inscription de citoyens sur les listes électorales et les déployer dans plusieurs départements", Modou Diagne Fada pose "la non implication de tous les acteurs du processus électoral". Et demande ainsi, au Chef du gouvernement de lui faire « le bilan à mi-parcours des inscriptions enregistrées par les commissions administratives légales depuis le début des opérations d’inscription ordinaires ».

 
Le Premier ministre met avant l’Etat de droit. Ce, pour faire « deux remarques d’ordre général ». « la première remarque, c’est pour rappeler toute la place qu’occupe la bonne gouvernance, la gouvernance vertueuse et l’Etat de Droit dans le Plan Sénégal Emergent (PSE). Je pense que c’est important de le rappeler ici parce que quand on écoute certaines questions, il est bon de rappeler que toute l’action du président Macky Sall s’inscrit dans le cadre de l’Etat de Droit ». Avant de s’exprimer en wolof, langue nationale en disant que la question concerne tous les Sénégalais. Mahammad Dionne rassure le président du groupe parlementaire des Libéraux et Démocrates, Modou Diagne Fada.


« Il n’y a pas de fraude », scande le Chef du gouvernement. On est dans la phase des  révisions ordinaires qui se font tous les ans et sont encadrées par la loi pour les citoyens qui ont atteint l’âge de voter, 18 ans. Et à ce propos, la Diaspora n’est pas concernée, souligne Mahammad Dionne qui indique qu’un circulaire a été envoyé aux autorités administratives, Préfets, Sous-préfets pour la mise en place des commissions de révisions. Les partis politiques concernés, de même que les maires, le Chef du gouvernement de dire qu’il ne voit pas comment, des fraudes peuvent s’opérer…


Pour l’heure, explique-t-il, le ministre de l’Intérieur accusé par le Secrétaire général adjoint du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), n’a fait qu’accélérer le processus d’obtention de carte d’identité à la demande des autorités locales et des partis politiques…


Jeudi 25 Juin 2015 - 17:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter