«Il n’y a que le levier diplomatique pour ramener Boy Djiné», Me Babou

Arrêté en Gambie, le célèbre évadé, Boy Djiné est désormais libre de ses mouvements depuis quelques jours. Et ce, malgré la demande d’extradition formulée par les autorités sénégalaises, qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour qu’il soit rapatrié au Sénégal. Mais Me Babou est d’avis que la bonne méthode, serait d’actionner le levier diplomatique.



«Il n’y a que le levier diplomatique pour ramener Boy Djiné», Me Babou
«Baye Modou Fall, alias Boy Djiné a effectivement été remis en liberté, il y a quelques jours par la justice gambienne. Il est libre de tout mouvement», a déclaré Me Babou, avocat du célèbre détenu qui s’était évadé de la prison de Diourbel et, depuis lors en Gambie.

Poursuivant sur sa lancée, l’avocat déclare à nos confrères de l’Observateur : «je tiens cependant à apporter quelques précisions de taille. Dans notre jargon, nous avons la notion de liberté provisoire  et celle de liberté tout court accordée à un justiciable. Au moment où je vous parle, je ne suis pas en mesure d’affirmer si la liberté d’affirmer si la libération de mon client repose sur une liberté provisoire ou sur une mise en liberté tout court».

Selon lui, seule le levier diplomatique peut aboutir à l’extradition de son client vers le Sénégal: «Il ne reste pour le Sénégal, que l’activation du levier diplomatique pour ramener Boy Djiné, au cas où la Gambie s’obstinait à ne pas extrader Boy Djiné, la justice sénégalaise, devant qui sont pendantes plusieurs dossiers l’incriminant, est libre de le juger via une procédure par défaut. Dans un pareil cas de figure, je ne pourrais même pas prendre la parole pour plaider, si mon client Boy Djiné est jugé par défaut », informe-t-il.

Ousmane Demba Kane

Mardi 16 Février 2016 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter