«Il n’y a rien dans le projet de réforme qui ne soit pas conforme à l’Islam», (Pm)

Mouhammad Boun Abdallah Dionne, a été dépêché par le chef de la l’Etat Macky Sall à Ndiassane, pour s’acquitter de la même tâche, qu’il a effectué auprès des familles religieuses pour les sensibiliser sur son projet de réformes constitutionnelles. « Il n’y a rien dans le projet de réforme qui ne soit pas conforme à l’Islam », a soutenu le premier ministre (PM) devant le guide religieux.



Le PM Mouhammad Boun Abdallah Dionne était hier l’hôte du Khalife général de Ndiassane Cheikh Bou Mohamed Kounta. Dépêché par le président de la République, dans le cadre de la campagne d’explications autour du projet de réformes constitutionnelles. En effet, le chef de l’Etat s’est rendu dans plusieurs foyers religieux et des grincements de dents commençaient à se faire entendre à Ndiassane, où certains dignitaires grognaient. C’est pourquoi, Mohamed Kounta a déclaré devant le PM : « Si personne n’était venu, le Khalife n’en ferait aucun problème, mais se sont les talibés qui ne comprendraient pas. Mais avec votre présence, c’est comme si le Président de la République était là ».
 
Pour le PM, le président de la République voulait lui-même venir, comme il l’a fait, dans les autres cités religieuses. Parlant du référendum, il a indiqué qu’ « il n’y a rien dans le projet de réforme qui ne soit pas conforme avec l’islam ». Il estime que sa visite n’a aucune connotation politique. Il est simplement venu pour demander des prières afin que le référendum se déroule dans la paix, sans laquelle rien ne peut sen construire dans ce pays. A l’en croire, « la victoire du Oui ne sera pas celle du chef de l’Etat, mais celle du Sénégal », relaie "l'As". 


Samedi 19 Mars 2016 - 10:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter