«Il va falloir indemniser les victimes, ce qui va être difficile», Me Georges Henry Beauthier

L’avocat des victimes, Me Georges Henry Beauthier ne crie pas encore victoire. Sur la question de la perpétuité de Habré, l’avocat soutient avoir gagné le combat mais pas totalement, car la question de l’indemnité des victimes reste à résoudre.



"Avec quel argent indemniser les victimes ?", se pose Me Beauthier pour qui «ce qui a été saisi est infime". Donc, il va falloir chercher. Il va falloir trouver pour indemniser les victimes", plaide-t-il. Selon lui, «Il faut créer éventuellement un fond mais cela doit se faire très rapidement. Pour le moment nous crions à une demi-victoire».  Mieux, pour Me Beauthier, «il faut que les victimes rentrent dans leurs droits. Ce qui va être difficile, voire très difficiles». 

«Alors là où j’insisterai personnellement, j’ai tenu à faire ça depuis le début, c’est d’ajouter aux préventions, des crimes sexuels. Il est toujours très difficile pour une femme de dire qu’elle a été violée. Mais, elles ont eu le courage de venir le dire», poursuit l'avocat de la partie civile. .

 

Aminata Diouf (Stagiaire)

Mardi 31 Mai 2016 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter