Il y a une injustice dans le financement de l'agriculture selon le ministre



Il y a une injustice dans le financement de l'agriculture selon le ministre
Au Sénégal, l’agriculture continue d’être un secteur fondamental pour le développement économique et la réduction de la pauvreté. Et selon le ministre de l’agriculture Khadim Ndiaye : il y a une injustice au vue de l’importance de l’agriculture dans l’économie du Sénégal. En effet, selon le ministre, l’agriculture participe a 50% au PIB et occupent la moitie de la population. Cependant moins de 5% du financement lui est octroyé.

Toutes ces données font que des initiatives ont été prises pour remédier a cela et c’est ainsi que des chaines de valeurs ont été mises en place.

Les mutations au niveau du secteur de l’agro-alimentaire dans les pays en développement, n’épargnent pas le Sénégal avec une large évolution de la demande alimentaire vers des produits a forte valeur ajoutée. C’est pourquoi, la vision stratégique et les objectifs définis pour la grappe agriculture de la stratégie de croissance accélérée (SCA) accordent une importance capitale aux chaines de valeur agricoles, considérées comme une série de procédés et de flux allant du champ a fourchette.

En effet, selon le document mis à notre disposition, il s’agit d’un ensemble impliquant les fournisseurs, les producteurs, les transformateurs et les acheteurs pris en charge par une gamme de prestataires de services techniques, commerciaux et financiers.

Il est établi que l’efficacité des chaines de valeur agricoles sera renforcée par la facilite d’accès aux services financiers. A ce sujet, il est constate au Sénégal, une faible intégration des chaines de valeur agricoles avec les principaux services financiers.

Néanmoins, ajoute le document, l’accent mis sur le secteur agro-alimentaire, et le développement du secteur financier offrent une opportunité pour l’utilisation du cadre de la chaine pour promouvoir et accroitre le financement de l’agriculture

Les objectifs de l’atelier consistent à présenter et échanger avec les différentes parties prenantes, les principes de base du financement dans la chaine de valeur ; sensibiliser et partager des innovations et modèles de financement de la chaine de valeur agricole ; mettre en synergie les connaissances et la créativité de participants afin de rassembler les éléments de construction dune stratégie de promotion et de financement de la chaine de valeur.

Marième FAYE

Mercredi 13 Avril 2011 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter