Ils ont claqué la porte de « Benno Bokk Yakaar » :……

Ils sont au nombre de cinq (05) à claquer la porte de la coalition qui a porté Macky Sall au pouvoir, « Benno Bokk Yakaar ». Il s’agit de Mansour Sy Djamil, de Me El Hadj Diouf, d’Imam Mbaye Niang, de Talla Sylla et de Mamadou Lamine Diallo (Tekki).



Ils ont claqué la porte de « Benno Bokk Yakaar » :……
Mansour Sy Djamil : Le marabout-politicien, dont le soutien à Macky Sall a été très « remarquable » au second tour de la présidentielle de 2012, selon le journal « L’Observateur », part seul pour la législative. Son mouvement « Bes Du Niak » a déposé sa propre liste au même titre que les autres, au ministère de l’Intérieur pour la prochaine Législative.

Me El Hadj Diouf : « L’avocat du peuple », Me El Hadj Diouf, qui avait soutenu également Macky Sall au second tour de la présidentielle avec la coalition « Benno Siggil Senegaal » a déposé lui aussi, sa propre liste sous la bannière de la coalition « Leral ». Quant à lui, il n’était pas d’accord pour la liste commune de « Benno Bokk Yakaar ». Selon lui, la mission de cette coalition était strictement de faire partir Me Wade. La question de la liste commune n’était pas inscrite dans la feuille de mission de la coalition qui a porté Macky Sall au pouvoir.

Imam Mbaye Niang : Récemment nommé ministre-conseiller auprès du Président chargé des affaires religieuses, le député Imam Mbaye Niang, membre de la coalition « Macky2012 » part seul à l’élection législative sous la bannière du mouvement de la réforme pour le développement social (Mrds), qu’il dirige.

Talla Sylla : Le mouvement « Wallu Askan Wi » de Talla Sylla a déposé sa liste pour la prochaine législative.
« Tekki » de Mamadou Lamine Diallo, part seul. Ils ont tous quitté le navire de « Benno Bokk Yakaar ».



Mercredi 2 Mai 2012 - 14:28




1.Posté par mamadou le 10/05/2012 00:02
Je me demande où va le Sénégal avec cette multitude de partis fantômes dont les leaders ne sont que des arrivistes. De grâce il n' y a pas de marabout politicien c'est c'est c'est faut faut faut, la politique tel qu'on la pratique est impure. pour faire la politique, il faut savoir mentir, dire de fausses promesses,savoir trahir ,manquer de vergogne pour pour faire face aux que vous mentez sans gêne, C'est une activité qui ne rime pas avec l'honnêteté elle est tout le contraire des qualités d'un bon musulmans.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter